La victoire du PSG face l’Atalanta a suscité de très nombreuses réactions de joie notamment dans le monde du hip-hop…

Historique ! Tel est l’adjectif le plus adéquat pour qualifier la victoire du PSG face à l’Atalanta (2-1), hier soir, en quart de finale de la Ligue des Champions. Un succès synonyme à la fois de première qualification pour le dernier carré de la C1 depuis 1995 et de cadeau d’anniversaire de prestige puisque le club fêtait également les 50 ans de sa création. Maladroit, en panne d’inspiration et surtout mené au score à la 27eme minute, le club de la Capitale, emmené par un Neymar de gala, a su imposer son jeu en deuxième période et inverser la vapeur en toute fin de rencontre grâce à Marquinhos (90e) puis Eric-Maxim Choupo-Moting (93e), servi parfaitement par Kylian Mbapppé, rentré en jeu à la 60eme minute en lieu et place d’un inoffensif Pablo Sarabia. Le Paris Saint-Germain voit donc son fameux rêve prendre de plus en plus d’ampleur. Pour le toucher du doigt et se qualifier en finale, les hommes de Thomas Tuchel devront disposer de l’Atletico de Madrid ou du Red Bull Leipzig, mardi soir, à l’Estadio da Luz.

 

Les artistes aux anges

L’explosion de joie et de rage de Thomas Tuchel sur le but victorieux de Choupo-Moting traduit parfaitement l’émotion ressentie par l’ensemble des supporters parisiens au coup de sifflet final. Libérés, délivrés, bon nombres d’entre eux se sont rendus sur les Champs-Elysées ou aux abords du Parc des Princes pour communier. D’autres ont laissé éclaté leur bonheur sur les réseaux sociaux, c’est le cas de nombreux artistes hip-hop. Fervent supporter parisien depuis sa plus tendre enfance, DJ Snake a affiché, dans sa story Instagram, son euphorie en chantant notamment à la gloire de Choupo-Moting en compagnie de plusieurs amis. Plus sobrement, Niro a publié une photo de Neymar et consorts avec la mention “Ici c’est Paname”. Sur Twitter, Lacrim a utilisé le terme “incroyable” pour qualifier la performance du PSG. Mokobé a quant à lui célébré cette victoire en rendant hommage à DJ Arafat, décédé le 12 août 2019, soit un an jour pour jour avant ce succès historique du club de la Capitale. Une chose est sûre, le Paris Saint-Germain ne cesse de déchaîner les passions…

View this post on Instagram

Ici c’est Paname 🌎

A post shared by Niro (@niro_compteofficiel) on