Alors que le documentaire sur Nicolas Anelka vient d’être diffusé sur Netflix, Mohamed Henni a décidé de dire ce qu’il en pensait… 

Son nom et son parcours hors-norme ont marqué le football français. L’ancien international français originaire de Trappes, passé par le Paris-Saint Germain, Arsenal, Chelsea ou le Real, a connu un destin incroyable que ce soit grâce à ses qualités sur le terrain, notamment avec sa surprenante vitesse, ou pour son caractère, et son tempérament bien trempé. Nicolas Anelka n’a, en effet, jamais voulu aller à l’encontre de ses valeurs et de ses convictions, et a su dire non, quand il sentait qu’il devait le dire. Cela a du coup créé quelques dramas, notamment pendant la Coupe du monde en Afrique du Sud en 2010, où encore sa brouille avec l’entraîneur, Raymond Domenech, quand pendant un match, il lui aurait lancé : “Tu n’as qu’à la faire ton équipe de merde !. La 5 août, Netflix a dévoilé son documentaire sur Anelka. Nommé Anelka : L‘incompris, ce programme a pour but de revenir sur la carrière de l’ancien joueur de foot. Et si celui-ci a globalement été bien reçu, certains n’ont pas été convaincus.

À LIRE AUSSI: Netflix : un 1er teaser du documentaire sur Anelka [Vidéo]

Mohamed Henni l’attaque, il répond !

Mohamed Henni lui s’est fait connaître sur Internet… jusqu’à se faire valider par Booba. Amateur de football, le marseillais a commencé par commenter les matchs de football à sa façon, et tout particulièrement ceux entre le PSG et L’Olympique de Marseille. Si depuis il est devenu un véritable influenceur, capable de réagir sur tout un tas de sujets, ses réactions excessives sont sa véritable marque de fabrique. Notamment en terme footballistique, quand un résultat ne lui plaît pas, il n’hésite à casser des télés ! Dans une vidéo YouTube baptisée Nicolas Anelka : La Supercherie, Mohamed s’en est pris directement à Anelka et n’y est pas allé de main morte. Tirant un portrait au vitriol du footballeur, il est revenu sur sa carrière et son œuvre en en faisant un résumé peu flatteur : “J’ai vu le reportage sur Netflix,Anelka l’incompris, je suis le seul à penser que c’était un fouteur de merde ? En plus il a mis 3 buts dans toute sa carrière, j’écoute plus jamais les avis de Twitter : c’est pas l’incompris, c’est l’incompétent qu’ils auraient dû l’appeler”.

 

Fidèle à lui-même, l’ancien attaquant du PSG n’a pas hésité une seule seconde à répondre à Mohamed Henni. Il s’est ainsi emparé d’Instagram pour lui envoyer un message privé, reposté par le youtubeur marseillais. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le message a le mérite d’être clair. Visiblement, si Mohamed Henni ne veut pas se faire corriger, il vaut mieux qu’il essaye d’éviter au maximum de croiser Nicolas Anelka“T’ouvres ta bouche gros porc ! Je vais pas utiliser les réseaux ! On verra quand on se croisera”, lui écrit l’ancien international soutenu par Omar Sy notamment.

Mohamed Henni s’explique

Une menace qui n’a pas empêché Mohamed Henni de rétorquer dans une nouvelle vidéo de 12 minutes tout simplement nommée : Anelka m’insulte de “gros porc”. Notant qu’il se fait donc insulter de “gros porc”, il explique, avec son lot de provocations : Je reçois un message privé sur Instagram, c’est pas Anelka, c’est Anelclaque. Il veut me claquer. Le vie de ma mère, il est agressif. Si Nicolas Anelka serait agressif autant en dehors des terrains que sur les terrains, ça aurait été le meilleur joueur du monde… C’est sur le terrain qu’il faut être agressif Nicolas Anelka, wallah, c’est pas sur Instagram qu’il faut tacler les gens, c’est sur le terrain…” Rappelant qu’il ne sait pas se battre, Mohamed Henni explique qu’il a “clasher” Anelka “uniquement sur sa carrière footballistique” et qu’il ne l’a pas attaqué sur son physique, ni sa personne, ou sa famille. S’il confirme qu’il pense que c’est réellement un “fouteur de merde”, s’étant fait insulter sur son physique (des mots qui semblent l’avoir blessé), il enchaîne alors à son tour avec une série de tacles sur son physique : “avec ton crâne plus grand que la Corse… ton crâne il est plus grand que Trappes”, il le compare même à une pastèque… Expliquant qu’il a pris le message comme un coup de pression, il s’étend alors sur les qualités d’Anelka, des qualités que le joueur n’aurait pas su exploiter selon lui : “Est-ce que Anelka c’est un très grand joueur : oui ! Est-ce que Anelka il avait un potentiel monstrueux : oui ! Mais quand je dis que Nicolas Anelka, il est nul, il est nul par rapport à ce qu’il devrait montrer en fait, il est nul par rapport à son talent […] Anelka t’es nul par rapport à ce qu’on attend de toi. C’est ça le nul que je voulais dire !”, s’exclame-t-il, précisant qu’il a répondu à son message en privé par un “message gentil, j’ai pas fait le nerveux, wallah, je lui ai pas dit : allez viens te battre, allez viens rendez-vous au PMU à Tourcoing…”. Il vient ensuite à lui reprocher de s’en prendre à lui, mais pas aux journalistes qui l’ont descendu comme Pierre Ménès, ou Estelle Denis, puis poursuit en justifiant son analyse du documentaire de Netflix de la 1ère vidéo… Enfin, il conclut par un “le peuple t’aime, on t’aime, mais même dans notre amour on est critique en fait, on n’est pas des suceurs… […] Malgré ce que tu crois, on t’aime en France…” suivi, avec toujours beaucoup d’auto-dérision, d’un “y’a aucune haine contre toi, après “gros lard” oui j’suis touché, personnellement j’suis touché, je voulais aller au McDo, je vais pas y aller ce soir, allez, bisou Nico !” A suivre…