Les géants d’internet Apple et Google, ont décidé tour à tour de supprimer de leur plateforme le jeu phare d’Epic Games : Fortnite… 

C’est une grande bataille qui est en train d’avoir lieu en ce moment même. En effet, la sévérité d’Apple a fait grandement bruit et pour cause : ses dirigeants ont décidé d’évincer le fameux Battle Royal appartenant à Epic Games, Fortnite, de son App Store. La société Epic Games a voulu jouer avec le feu en prenant énormément de risques, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle s’est brûlée les ailes. Le 13 août, les développeurs de Fornite ont proposé à leurs plus de 350 millions de joueurs une modification de leur application qui leur permettait de payer les objets du jeu (skins, personnages, etc…) moins chères, en ne passant pas par la plateforme de la pomme. Sauf que voilà, dans le règlement d’Apple, il est bien stipulé que tout paiement, doit non seulement avoir lieu via Apple, mais que l’application prend également une commission de 30%. Du coup, l’entreprise de Steve Jobs a décidé de sévir, en supprimant tout simplement l’application de son store.

À LIRE AUSSI: JuL débarque dans Fortnite pour promouvoir son album, La machine [Vidéo]

Google rejoint la partie

Apple a décidé de s’exprimer sur cette décision chez The Verge, expliquant qu’Epic Games avait commis 2 infractions : la 1ère étant de passer une mise à jour de leur application sans passer par la mise à jour d’Apple et la 2ème étant, en quelque sorte, de proposer au joueur de ne pas payer la commission de 30%. Ils expliquent notamment que s’ils ont agi ainsi, c’est pour assurer l’équité entre tous les développeurs distribués par l’App Store, et qu’Epic Games ne recevra pas de traitement spécial. Or, des documents confidentiels avaient leaké et on pouvait apercevoir que la plateforme Amazon par exemple, possédait un traitement de faveur. Un poil hypocrite donc. Mais Google a aussi décidé de rejoindre la partie en supprimant l’application de Google Store. Et c’est également pour avoir essayé de ne pas payer les commissions que Epic a été puni, et le jeu supprimé de la plateforme de téléchargement. Mais contrairement à Apple, les utilisateurs d’Android pourront toujours utiliser l’application. En effet, l’application était disponible sur Google Store que depuis avril. Les utilisateurs de Samsung passaient par exemple par le store de Samsung. Mais contrairement à Apple, le géant Google se dit ouvert à la discussion.

À LIRE AUSSI: Leonardo DiCaprio signe un contrat de plusieurs millions de dollars avec Apple

Epic Games contre-attaque

Mais la société détenant Fornite n’a pas dit son dernier mot. En effet, Epic Games a décidé de poursuivre Apple en justice pour concurrence déloyale, ce qui tombe à mal pour la marque à la pomme croquée, puisque leur App Store subit déjà 2 enquêtes : une en Europe et une aux Etats-Unis. Microsoft avait d’ailleurs publiquement critiqué Apple, disant qu’elle gênait la libre-concurrence. Mais Epic, qui refuse le monopole d’Apple, compte bien utiliser la toute puissance de son Battle Royal, et de ses membres pour se défendre, : le société va y aller fort à coup de marketing viral et a commencé à diffuser un spot de vidéo publicitaire dans le jeu contre Apple en reprenant les codes d’une de leur publicité. Accompagné du hastag #FreeFortnite dont le mouvement a été lancé, c’est un réel coup de maître que pourrait réaliser Epic Games. Se mettant un peu plus les joueurs dans la poche, contre le puissant méchant Apple, le studio américain de développement (en partie détenu par des chinois) se fait passer pour la victime, et met Apple en très mauvaise posture…