Alors qu’il défend son programme pour les élections américaines, Kanye West a eu une nouvelle idée à propos de TikTok…

Jesus Tok. Voici la nouvelle idée du rappeur, producteur et politicien milliardaire Kanye West. En effet, le mari de Kim Kardashian a décidé une nouvelle fois de s’exprimer sur le réseau social de l’oiseau bleu pour partager sa nouvelle idée. Ce dernier explique dans un tweet ce qui lui a traversé l’esprit : “Une vision vient juste de m’arriver… Jesus Tok. Je regardais TikTok avec ma fille et en tant que père chrétien, j’étais gêné par beaucoup de contenus, mais j’ai adoré la technologie”. Il poursuit dans un 2nd message : “Nous prions pour que nous puissions collaborer avec TikTok pour créer une version chrétienne, qui pourra mettre nos enfants et le monde en sécurité. Au nom de Jésus, Amen”. Si son idée est plutôt louable, pas sûre que la plateforme accepte, surtout qu’elle a d’autres soucis à régler, comme un possible bannissement du territoire américain 

À LIRE AUSSI: Forbes dévoile les salaires des TikTokeurs les mieux payés

L’application pourrait disparaître du sol américain

En effet, l’application détenue par la société ByteDance est la cible de plusieurs pays depuis plusieurs semaines. Pour cause : l’application est détenue par une société chinoise et en Chine, les sociétés ont l’obligation de fournir les données sur leurs utilisateurs si le gouvernement chinois le leur demande. Si TikTok a plusieurs fois assuré qu’elle ne fournissait aucune donnée au gouvernement, cela n’a pas suffi. C’est l’Inde qui a commencé les hostilités en interdisant l’application sur son sol, puis plus d’une cinquantaine d’autres applications chinoises comme WeChat. Mais cette décision survenait suite aux tensions entre les 2 pays qui étaient remontées après que des militaires chinois aient tué 2 militaires indiens à la frontière entre les 2 pays. Donald Trump a ensuite décidé de suivre le pas, en menaçant de faire rédiger un décret pour supprimer l’application du sol américain. Mais il est ensuite revenu sur sa position, en expliquant qu’il laissait 90 jours à TikTok pour accepter et organiser le rachat de sa branche américaine par une société US. Comme Microsoft qui serait sur le coup. Si pour le moment, aucune décision n’a été prise en Europe, ni en France, une enquête est tout de même en cours à l’échelle européenne…