Les présidentielles arrivent à grands pas aux US, et les personnalités prennent de plus en plus la parole pour s’engager comme la femme de l’ex-président des USA, Obama…

Les élections présidentielles américaines se tiendront début novembre, et l’étau se resserre sur les candidats. Les principaux acteurs de cette grande messe politique sont donc Joe Biden, l’ex vice-président de Barack Obama et candidat démocrate, et l’actuel président des Etats-Unis, Donald Trump, côté républicain. Un 3ème candidat a fait le buzz, en se présentant en retard dans la course à la Maison Blanche, et cette personne n’est autre que Kanye West. Et même si ce dernier a reçu le soutien d’Elon Musk, d’un des Républicains américains les plus conservateurs et présentateur-vedette de Fox News, Tucker Carlson, ou encore de rappeurs comme Dababy, cela risque de ne pas suffire pour devenir président. Non seulement, selon les estimations actuelles, il n’aurait que 2% des intentions de vote, mais en plus, sa candidature tardive l’aura empêché de se présenter dans certains états, d’autant que sa candidature a été refusée dans d’autres états comme l’Illinois, car il y aurait eu une fraude au niveau des signatures…

À LIRE AUSSI: Kanye West veut sortir sa version ‘chrétienne‘ de TikTok !

Michelle Obama le tacle gentiment

Ce lundi 17 août, Michelle Obama a donné le ton pour la Convention annuelle du Parti démocrate. Dans son speech, et bien qu’elle n’ait pas donné de nom, tout le monde se doutait qu’elle faisait référence au rappeur, créateur et candidat Yeezy. Alors qu’elle était en train de parler de Joe Biden et qu’elle le complimentait, elle a aussi tenu à rappeler qu’il ne fallait ne pas “gâcher” son vote le 3 novembre 2020. “Ce n’est pas le moment de retenir notre vote en protestation ou de jouer à un jeu avec des candidats qui n’ont aucune chance de gagner. Nous devons voter comme nous l’avons fait en 2008 et en 2012 [l’élection de Barack Obama Ndlr]. On doit se lever avec la même passion et les mêmes espoirs pour Joe Biden.”. Un discours pro-démocrate donc, qui rejoignait les dires de Rihanna, qui a fait et publié sur Instagram un graffiti anti-trump il y a à peine quelques jours. La barbadienne a d’ailleurs continué de se moquer du président Trump en disant que Melania Trump “aime l’art aussi”, sous-entendant qu’elle n’aimait pas son mari…

À LIRE AUSSI: DaBaby, J. Cole, Lil Nas X, Lizzo… la playlist 2019 de Barack Obama