Après sa débacle en Ligue des Champions, le FC Barcelone a officialisé l’arrivée du néerlandais Ronald Koeman sur son banc ce mercredi 19 août…

Ce n’était qu’une question d’heures, c’est désormais officiel, Ronald Koeman est le nouvel entraîneur du Barça pour les 2 prochaines saisons. Le club catalan a officialisé l’arrivée du désormais ex-sélectionneur des Pays-Bas ce mercredi, soit 2 jours après l’annonce du limogeage de Quique Setien. Humilié par le Bayern Munich en quart de finale de la Ligue des Champions (8-2), le FC Barcelone entame donc les grandes manœuvres pour retrouver un lustre disparu depuis plusieurs saisons. Nommé secrétaire technique en juin 2018, l’ancien latéral gauche blaugrana Eric Abidal quitte ses fonctions, de son plein gré selon le président Josep Maria Bartomeu. “Le club tient à remercier publiquement Eric Abidal pour son professionnalisme, son engagement, son dévouement et la nature étroite et positive de sa relation avec tous les membres de la famille blaugrana”, a déclaré ce dernier dans un communiqué. Le français est remplacé par son adjoint Ramon Planes. Considéré comme le principal responsable des échecs répétés du Barça sur la scène européenne, le président Bartomeu aura fort à faire pour inverser la tendance auprès des supporters et surtout conserver un Lionel Messi annoncé sur le départ.

À LIRE AUSSI: Lionel Messi prêt à quitter le FC Barcelone ?

Le retour d’une légende

L’intronisation de Ronald Koeman en tant qu’entraîneur du Barça a une saveur particulière. Le batave a fait les beaux jours du club catalan entre 1989 et 1995, sous la houlette de Johan Cruyff. Milieu de terrain box-to-box à la frappe surpuissante, il a notamment remporté 4 championnats d’Espagne (1991, 1992, 1993, 1994), une coupe du Roi (1990) et la Supercoupe d’Europe (1992) sous les couleurs du Barça. Son principal fait d’arme demeure son coup-franc exceptionnel inscrit le 20 mai 1992, à Wembley, face à la Sampdoria de Gênes. Vainqueur 1-0, le Barça soulevait, ce jour là, la toute 1ère coupe aux grandes oreilles de son histoire. Il compte bien boucler la boucle en offrant à son club une 6ème C1, sous le costume d’entraîneur.