La préfecture de police des Bouches-du-Rhône est revenue sur sa décision d’interdire le port du maillot du Paris Saint-Germain dans les rues de Marseille ce dimanche 23 août, jour de la finale de Ligue des Champions opposant le Bayern Munich et le club de la Capitale. 

La folie suscitée par la finale par la finale de la Ligue des Champions opposant le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich a étrangement gagné la cité phocéenne, sans pourtant être synonyme de ferveur. La préfecture de police des Bouches-du-Rhône avait, ce jeudi, pris un arrêté afin d’interdire le port du maillot du club parisien dans la ville de Marseille ce 23 août, jour de la grande finale, à titre préventif de toutes dérives violentes. Cette décision n’aura finalement pas fait long feu. En effet, la préfecture de police a annoncé, ce vendredi matin, par l’intermédiaire d’un communiqué, l’abrogation de cet arrêté en raison de l’incompréhension qu’il a suscité.Cet arrêté avait pour seul objet la protection des supporters parisiens, et ne visait en aucun cas à restreindre la liberté de circulation. Suite à l’agression de 2 personnes, dont une portait le maillot du Paris Saint-Germain, en marge de la finale, il visait à éviter que les supporters parisiens ne puissent trop facilement être identifiés et pris pour cible par les quelques supporters marseillais qui, en contradiction totale avec l’esprit du sport, conçoivent à l’encontre de l’équipe du Paris Saint-Germain et de ses supporters une forte animosité”, s’est-elle justifiée en invitant également les supporters parisiens qui suivront le match à Marseille à ne pas porter de signes ostentatoires dans l’espace public, et à faire preuve de mesure dans leurs célébrations en cas de victoire du PSG.

À LIRE AUSSI: Le PSG en finale de la Champions League : les buts, les réactions… [Vidéo]

Bernard Tapie derrière le PSG

Si on pensait que Bernard Tapie souhaiterait ardemment la défaite du club parisien, ce ne sera pas le cas. Vainqueur de la C1 en 1993 en tant que président de l’Olympique de Marseille, l’ancien propriétaire d’Adidas sera bien derrière Mbappé et sa bande ce dimanche.Mais c’est ridicule [de souhaiter la défaite du PSG, Ndlr] ! Déjà, cela n’enlèvera pas notre victoire. Et aujourd’hui, 80% des jeunes qui viennent au Vélodrome en parlent car leurs parents leur ont transmis cette histoire. Et c’est magnifique. Les supporteurs parisiens méritent de vivre, eux aussi, cette aventure afin qu’ils la transmettent ensuite à leurs enfants. C’est un événement extraordinaire que je souhaite à tout le monde de vivre. C’est comme si vous êtes heureux en mariage depuis des décennies et que vous étiez invités aux noces d’un autre couple. Vous n’allez pas leur souhaiter de divorcer en craignant qu’ils brisent votre couple ! C’est débile. Au contraire, on a envie qu’ils soient aussi heureux que vous. Et moi, j’ai envie que le PSG connaisse le bonheur de l’OM. Au contraire, cela va nous permettre de revivre nos émotions”, a-t-il déclaré dans une interview accordée au Parisien. Pas sûr que le peuple marseillais l’entende de la même oreille…