Alors que le PSG s’est incliné ce dimanche soir face au Bayern Munich (0-1) en finale de Ligue des Champions, 148 personnes ont été interpellées à Paris à l’issue du match.

En finale de la Ligue des Champions pour la 1ère fois de son histoire, le PSG est passé à côté de son rêve en s’inclinant sur le score de 1 à 0 face au Bayern Munich grâce à un but d’un joueur justement formé à Paris, Kinglsey Coman. Une déception pour tout un club, à l’image d’un Neymar en larmes ou de Kylian Mbappé tête basse à la fin du match, mais aussi pour de nombreux supporters, dont certains s’étaient retrouvés au Parc des Princes ou dans plusieurs quartiers de Paris.

148 interpellations, plusieurs dégradations

Sans grande surprise, quelques incidents ont éclaté dès la fin de la rencontre, pendant que les forces de l’ordre tentaient d’évacuer certaines zones. Plusieurs voitures ont notamment été incendié ou détruites, des boutiques ont été pillés et des policiers ciblés par quelques supporters, à l’image de ce qui s’était passé après la demi-finale gagnée face au RB Leipzig. Au total, ce sont près de 148 personnes qui ont été interpellés, dont 108 ont été placés en garde-à-vue, comme l’a confirmé sur les réseaux sociaux le Ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui a également annoncé qu’une quinzaine de policiers avait été blessée durant la soirée.