Tandis que R.Kelly est toujours emprisonné en attendant son jugement, plusieurs manifestants se sont réunis à Chicago afin de réclamer sa libération.

Inculpé de nombreux chefs d’accusation par la justice américaine dont ceux de viols, corruption de mineurs, pédophilie ou encore agressions sexuelles, R. Kelly pourrait enfin payer pour ses actes. Car si les faits ne sont pas vraiment récents pour la majeure partie d’entre eux, la justice n’avait pu le condamner avant, faute de preuves suffisantes. Néanmoins, la diffusion du documentaire Surviving R.Kelly, dans lequel plusieurs victimes du chanteur avait décidé de prendre la parole, a provoqué la réouverture de l’enquête. Et si l’interprète du classique Believe I can Fly a sans surprise tout nié en bloc, la justice a décidé de l’emprisonner en attendant son procès. Entre temps, R. Kelly a bien tenté d’obtenir sa libération conditionnelle en raison de la crise sanitaire, une demande rejetée par la justice. Et si ses associés sont visiblement prêts à tout pour le sortir de prison, ses fans veulent faire entendre leur voix… 

À LIRE AUSSI: R. Kelly : l’une de ses ex-petites amies évoque son calvaire

Free R.Kelly

Alors que la semaine dernière, les procureurs fédéraux de Floride ont accusé 3 associés de R.Kelly de chantage ou encore d’intimidation sur les victimes ayant porté plainte contre Kelly, menaçant de dévoiler des photos intimes ou promettant de verser 500 000 dollars afin de faire modifier le témoignage d’une victime, poussant l’inspecteur en charge de l’affaire a déclaré que les associés de Kelly étaient prêt à tout pour le sortir de là. Dans le même temps, une scène surprenante s’est déroulée il y a quelques jours dans les rues de Chicago, puisque certains fans du chanteur ont décidé de marcher pour demander sa libération. Le mouvement, nommé #FreeRKelly, estime carrément qu’il est la victime d’un acharnement judiciaire. La marche a eu lieu en même temps qu’une autre manifestation, qui visait cette fois à marcher contre les violences faites… aux enfants. Un timing pas vraiment bienvenu quand on sait de quoi est accusé le chanteur…