En ce 24 août, les Lakers ont parfaitement honoré la mémoire de Kobe Bryant en écrasant les Portland Trail Blazers. Emmené par un Chris Paul encore et toujours clutch, le Thunder est revenu à égalité dans sa série face aux Houston Rockets.

Officiellement devenu la journée de commémoration de la mémoire de Kobe Bryant, ce 24/08 (les 2 numéros portés par Kobe durant sa carrière) a vu de nombreux joueurs revêtir un maillot de la légende des Lakers avant leur match. La franchise californienne a elle choisi de ressortir son maillot noir justement nommé Black Mamba pour disputer la 4ème rencontre de son 1er tour des Playoffs face à Portland. Déjà en tête dans la série, les coéquipiers de LeBron James n’ont pas fait de détail en écrasant les Blazers 135 à 115, après avoir compté jusqu’à 38 points d’avance au début du 3ème quart-temps. Encore en très grande forme, James a offert un récital, scorant 30 points, 10 passes décisives et 6 rebonds, tandis que Kyle Kuzma et Anthony Davis ont eux inscrit 18 points chacun. Seule ombre au tableau, la sortie de l’ancien Pelican pour un douleur importante au dos, qui pourrait bien être de la prévention mais provoque forcément l’inquiétude chez les fans. Quoi qu’il en soit, les Lakers mènent 3 à 1 et semblent être définitivement trop fort pour Damian Lillard (lui aussi blessé cette nuit) et les siens…

OKC fait douter Houston, Miami qualifié

Tandis que Miami a éliminé les Pacers d’Indiana en 4 rencontres seulement et que les Bucks de Giannis Antetokoumpo se rapprochent d’une qualification, le Thunder d’Oklahoma City a une nouvelle fois déjouer les pronostics en s’imposant 117 à 114. Un résultat logique que OKC peut notamment attribuer à son meneur Chris Paul, tueur dans le money-time, mais aussi à son 6ème homme de luxe Dennis Schroder, auteur de 30 points. De l’autre côté, si James Harden a finalement inscrit 32 points et distribué 15 passes, l’imprécision des Texans leur aura été fatale et permet donc à OKC de revenir à égalité dans la série (2-2). Comme les Clippers, Houston est donc clairement en danger et tous les espoirs semblent permis pour la franchise de l’Oklahoma, que certains imaginaient parmi les pires équipes avant le début de la saison…