La chaîne Téléfoot a été touché par un sérieux bug ce dimanche après-midi. Une mésaventure qui a suscité la colère de très nombreux abonnés. 

Nouveau bébé de la société espagnole Mediapro, Téléfoot la chaîne, diffuseur de la Ligue 1 et la Ligue 2 ainsi que de la C1 et C2, a commencé à émettre ce 17 août. Si la couverture de la tant attendue 1ère journée de le Ligue 1 s’est déroulée sans accrocs, la chaîne a été victime d’un énorme bug ce dimanche après-midi à l’occasion de la 2ème journée. En effet, de nombreux abonnés ont subi des problèmes de sons et des coupures d’images intempestives, aussi bien via leur box TV que sur l’application : “Nous rencontrons actuellement un soucis technique. Nous mettons tout en oeuvre pour le résoudre au plus vite.”, a communiqué la chaîne. “Nous nous excusons pour les problèmes techniques rencontrés ce jour. Ils sont liés à une panne mondiale de nos fournisseurs d’accès Internet, indépendante de notre volonté, qui affecte de nombreux services digitaux. Nous mettons tout en œuvre pour revenir à la normale au + vite”. Comme expliqué, cette mésaventure était donc due à une panne de réseau de plusieurs heures rencontrées par l’entreprise américaine de télécommunications CenturyLink. La panne a également touché plusieurs sites internet et plateformes de streaming et jeux vidéos tels qu’Amazon, Ebay, Hulu ou encore les plateformes de PlayStation Network et Xbox Live.

À LIRE AUSSI: Téléfoot va s’associer avec Netflix pour un abonnement à moins de 30 euros par mois

Des abonnés furieux

Réglée aux alentours de 17 heures, la panne a déclenché une colère noire chez bon nombre d’abonnés dont Pierre Ménès. Le célèbre journaliste de Canal+ a même qualifié la nouvelle chaîne de “plaisanterie à 25 balles”. Le prix d’abonnement de la chaîne, étant exactement de 25,90 euros par mois, a plus que jamais été au cœur des débats. En effet, bon nombre de twittos préconisent la fameuse et illégale solution IPTV plutôt que l’abonnement classique en raison de doute quant à sa rentabilité. Largement décriée avant même d’être disponible, Téléfoot n’a clairement plus le droit à l’erreur si elle veut conserver ses abonnés et se faire une place de marque dans le paysage audiovisuel français.