Annoncée fin juin, Dr. Dre est en pleine procédure de divorce. Et le producteur risque gros, sa femme Nicole lui réclame des millions de dollars…

Après 24 ans de mariage, Nicole Young (50 ans) avait fait savoir à la fin du mois de juin qu’elle avait demandé le divorce. Une annonce qui avait surpris d’autant que le mariage des parents de 2 enfants  (un garçon, Truice, et une fille, Truly), célébré le 25 mai 1996, paraissait solide, après avoir traversé les âges et les difficultés. Accompagnée et conseillée par l’avocate, spécialiste en matière de divorce, Samantha Spector, Nicole comptait demander une pension alimentaire à Dr. Dre, même si les points de vue quant à l’existence d’un contrat de mariage divergent…

À LIRE AUSSI: Dr. Dre : sa femme Nicole Young demande le divorce !

2 millions de dollars par mois

Après quelques spéculations sur le montant, la somme que Nicole Young va réclamer à son futur ex-mari, s’élèverait à 2 millions de dollars par mois de pension compensatoire temporaire. Elle demanderait aussi 5 millions de dollars pour couvrir ses frais de justice. Selon des documents juridiques obtenus par des journalistes, Nicole aurait déclaré que Dre avait un comportement autoritaire, usant d’un “contrôle abusif” sur elle durant leur 24 années de mariage, jusqu’à la mettre à la porte de leur domicile familial quand il était défoncé. Elle raconterait même un épisode datant du 1er avril 2020, qui l’a décidé à demander le divorce : “André, qui était défoncé, m’a dit qu’il voulait que je quitte notre résidence (de Brentwood, Ndlr). Il a commencé à hurler : “Va te faire f**tre. Va te faire f**tre. Putain dégage d’ici. Va à Malibu…” Elle se serait donc rendue dans leur maison de plage à Malibu où elle aurait alors reçu des SMS du rappeur : “Ne dépense plus un centime… Tu ne peux pas me manquer de respect et dépenser mon argent si durement gagné. J’t’emmerde !” Dans son rapport pour justifier sa demande, Nicole revient également sur Dr. Dre et son rapport à la violence dans sa vie en général : “bien qu’il soit talentueux, la vie personnelle d’André est mouvementée et violente, marquée par de nombreux problèmes avec la loi, des peines d’emprisonnement, et des cas d’abus physiques et émotionnels sur des femmes.” Elle ajoute qu’à une période il aurait accepté de suivre une thérapie de couple et aurait arrêté de boire, mais n’aurait pas tenu ses promesses. Elle dresse donc un portrait peu glorieux de l’immense personnalité de l’histoire du rap américain pour justifier sa demande.

dr dre nicole young divorce

De son côté, Dre compte bien faire bloquer cette demande de 2 millions de dollars, qu’il trouve excessive. Il a ainsi expliqué que Nicole n’avait pas besoin d’une telle somme, que son niveau de vie n’était pas aussi élevé. Mais Nicole a fait valoir qu’elle était impliquée dans certaines des affaires de son (futur) ex-mari. Le compositeur de Californie Love (de 2Pac) a alors durci le ton en envoyant à Nicole que si elle et ses avocats entraient sur le terrain de ses bizness, alors ce serait “la guerre”, et qu’ils auraient du mal à s’en remettre  !

Un contrat de mariage ?

Il y a aussi cette question du contrat prénuptial. Pour Dr. Dre, en 1996, le couple avait un accord avant leur mariage, mais des informations contraires ont circulé à ce sujet. Nicole Young conteste la validité de ce document, qu’elle aurait été contrainte de signer et qu’André Young – le nom civil du producteur et biznessman – aurait même déchiré après 2 ans de vie en couple. Elle aurait demandé au tribunal de statuer sur la validité de cet accord… L’affaire est donc en cours. Mais Dre, qui pèse plus de 800 millions de dollars, nie avoir déchiré ce fameux contrat, et insiste sur le fait que Nicole l’avait signé volontairement.

A suivre…