Un clash qui n’en finit pas comme de nombreux autres dans le cas de Booba, et sa relation particulière avec le rap français… C’est celui qui l’oppose à Gims, à qui il a envoyé quelques noms d’oiseaux pour bien commencer la rentrée !

Si Booba a déclaré sur Instagram pouvoir remettre de l’ordre dans le rap français avec un prochain single, en réponse à la sortie de 2.7.0, le nouvel album de Kaaris, dans lequel ce dernier n’a pas manqué d’aborder sa relation avec le Duc – principalement le track intitulé Réussite -, le boss du 92i n’en oublie ses autres beefs. Et notamment celui qui l’oppose à Gims, qui s’est fortement rapproché de Kaaris ces derniers mois. Kaaris s’est d’ailleurs entouré des proches de Meugui et Dadju pour l’accompagner dans sa carrière, et les collaborations ont commencé à voir le jour comme avec 1er cœur avec Gims et Piquée avec le Prince Dadj sur ce 6ème album qui s’est écoulé à plus de 10 000 exemplaires en mid-week. Mais l’attention de B20 s’est bien portée sur l’auteur de Sapés comme jamais ce lundi 7 septembre, à travers des stories Insta et des commentaires très explicites…

À LIRE AUSSI: Gims et Dawala se retrouvent pour une soirée entre amis

Mais qui est N°1 ?

Gims est particulièrement actif en cette rentrée, alors que sa tournée a été repoussée à la fin de l’année 2020 pour cause de pandémie de Coronavirus, et Booba l’a bien remarqué. Présent sur l’album de Kaaris, aux côtés de Kendji Girak sur Dernier métro, en solo avec Yolo, le 17 septembre sur Netflix avec son documentaire, sa Masterclass pour délivrer quelques conseils à son public dans le but de créer des hits, ou encore avec un album rap qui ne devrait pas tarder à être dévoilé, Gims va toucher une grande partie du monde avec un autre single, en collaboration avec le rappeur (et acteur) égyptien Mohamed Ramadan : Ya Habibi. Pour le lancement de ce single et de son clip qui en met plein les yeux, Gims s’est même retrouvé avec l’artiste égyptien affiché sur les panneaux lumineux de Times Square à New York ! Selon une info relayée par Gims en story IG, le single lui s’est déjà placé N°1 dans plusieurs pays du Moyen-Orient. Ce à quoi Booba a réagi avec ce commentaire : “T’es numéro 1 que dans le désert sale fils de chèvres…”, suivi du hashtag : #leroidesdunes. Avant cela, il avait déjà cherché à toucher Gims en commentant une vidéo annonçant la Masterclass du rappeur de la Sexion d’Assaut, tout en évoquant sa femme DemDem, très présente sur les réseaux où elle expose régulièrement son quotidien. Une message assez méchant : “@Gims baise tous tes morts. Dis à @demdem de t’faire à manger au lieu d’s’acheter des Omar Piguet, tu ressembles à une croquette pour chat sale sorcier !”

booba vs gims - nyc

On aura compris que Booba n’est pas prêt de lâcher Meugui, qui s’est fendu d’une petite vidéo en story Insta comme pour répondre avec finesse à son hater numéro 1, en le piquant sur ses origines sénégalaises. Il écrit : “Tu sais bien que là où je mets les pieds c’est chez moi !!!”, accompagné du drapeau sénégalais alors qu’il chante en playback son morceau Yolo

Un mot pour Therapy

Plutôt dans une bonne dynamique ces derniers temps pour régler ses comptes en public, après Gims, et ses séries de piques destinées à K2A, Booba s’est permis un tacle à un autre ancien collaborateur ce lundi. En l’occurrence, il s’agit du beatmaker et producteur Mehdi a.k.a Therapy 2093, avec qui il a longtemps taffé avant que celui-ci se voit reprocher de travailler avec Kaaris. Il lui a ainsi adressé – toujours en story IG – un : “Ça aurait pu être toi si t’étais pas un gros traite de la mort…”, tout en jouant son feat avec Leto : Charbon. Ajoutant un message subliminal pour évoquer un autre compositeur, Chi-chi (ou Chichi 2031) qui faisait partie du collectif Therapy Music, et auteur de tracks pour Booba, Kaaris, Sefyu, Niro, Dosseh, Niska, MMZ, DA Uzi, Rim’K… comme A.C Milan, Scarface, Kalash, Sevrak, Zoo, VivaStreet, Blow, et dont il semble dire que ce dernier fait encore le taf… Que d’histoires étalées en public !