Tandis que Roméo Elvis a reconnu plus tôt dans la journée avoir eu un comportement déplacé envers une jeune femme qui l’accusait de l’avoir agressée, Angèle a condamné les actes de son frère.

Au coeur d’une très grosse polémique, Roméo Elvis a choisi de prendre la parole ce mercredi afin de réagir. Accusé par une jeune femme de l’avoir agressée sexuellement, le rappeur belge a ainsi reconnu les faits sur Instagram, expliquant avoir mal interprété ce qu’il pensait être une invitation de la part de la victime en “utilisant ses mains de manière inappropriée”. Néanmoins, cette réaction n’a visiblement pas suffit à de nombreux internautes qui, alors même que Roméo est le coupable dans cette affaire, demandait à Angèle, très impliquée dans les causes féministes, de prendre position envers son frère. Après une journée de silence et de très nombreuses critiques et insultes à son égard, la chanteuse a finalement elle aussi pris la parole, toujours sur Insta.

À LIRE AUSSI: Roméo Elvis sort du silence et s’excuse publiquement

La condamnation d’Angèle

Après avoir pris le temps de digérer le choc qu’ont dû être ces révélations, Angèle a évidemment -et sans surprise- condamné les actes de Roméo Elvis, rappelant ses engagements pour les femmes et les minorités négligées, notamment avec son désormais fameux Balance ton Quoi : “De la même façon que je me bats aux côtés des femmes et minorités négligées, je condamne les actes qui vont à l’encontre de mes principes”. Une prise de parole claire et une occasion pour la chanteuse d’appeler une fois de plus à “une prise de conscience globale” et “un changement des mentalités”. Espérons désormais que les choses rentrent dans l’ordre, notamment sur les réseaux sociaux, où elle est victime d’attaques incessantes depuis plusieurs heures…

À LIRE AUSSI: Booba se moque de Roméo Elvis après les accusations d’agression