Peu de temps après la publication des chiffres de vente du nouvel album de Kaaris, Booba et Maes se sont largement moqués du Dozo sur Instagram.

Comme chaque vendredi, les chiffres de la semaine sont tombés et ils se sont révélés plutôt bons pour Kaaris dont le nouvel album, 2.7.0, s’est écoulé à 17 220 exemplaires. Une performance commerciale qui a néanmoins fait réagir Booba et Maes, qui ont décidé de s’en prendre au Dozo, notamment en raison des performances du jeune rappeur de Sevran (93) en janvier avec Les Derniers Salopards, vendu à 38 536 reprises en 1ère semaine. C’est ainsi le Duc qui a ouvert le bal, se moquant de la relation d’amitié existante entre Gims et Kaaris qui ont même collaboré ensemble sur l’opus, avant de l’inviter une fois de  plus à venir l’affronter pour un combat en reprenant le morceau Goulag. Il a également reposté une photo mêlant les visages de Maes et de Kaaris, ajoutant en légende : “N’est pas Maes qui veut”.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

@kaarisofficiel1 Ta seule issue c’est la bagarre!!! 🏴‍☠️ #COULAGE Disponible partout ⚔️

Une publication partagée par boobaofficial (@boobaofficial) le

Maes contacte EDF

Dans le même temps, Maes a choisi d’ironiser en publiant un montage, dans lequel on constate que son projet était plus vendu en 3 jours que celui de Kaaris en 1 semaine. Il a également repris à son compte la polémique récente sur les réseaux sociaux dans laquelle les jeunes rappeurs de Sevran, à l’exception de Kalash Criminel, étaient accusés de manquer de reconnaissance envers Ris-Ka, qui a pour beaucoup “mis la lumière sur sa ville”. Assimilant son rival à un électricien, l’auteur de Madrina a envoyé un message privé au groupe EDF afin de le remercier d’avoir mis la lumière à sa ville. Encore et toujours, la guerre se poursuit entre le duo B2O/Maes et leur rival commun…