Nouvelle sensation du R&B français, la chanteuse Jäde revient sur le devant de la scène avec son nouveau clip, Diddy. Un clip qui fait suite à son 1er EP : Première fois paru au mois de mai.

“Eclectique.” Voici ce que répond Jäde lors d’une interview pour Kombini en mai 2020, lorsqu’on lui demande de décrire son univers artistique. C’est-à-dire que sa musique n’est pas du rap, ni de la trap ou encore de la musique digitale, sa musique si situe à la croisée de l’ensemble de ces genres. Pouvant très bien délivrer des couplets d’egotrip sur de la trap, sa zone de confort reste tout de même les textes évoquant l’amour et ses histoires avec les hommes sur des prods suaves entre R&B et pop sensuelle. C’est donc après s’être présentée avec le titre Miel posté sur SoundCloud en 2017, avoir publié la mix-tape Clichétape en 2018, avoir géré quelques collaborations (comme avec le collectif Lyonzon, Lala &ce mais aussi Nelick), puis avoir signé sur le label ALSO de Sony Music, et enfoncé la porte du game au mois de mai avec son 1er EP, Première fois, que la jeune lyonnaise revient avec un nouveau clip intitulé Diddy.

Jäde – Diddy :

“Toi et moi, c’est comme Jenny et Diddy…”

Si d’un point de vue purement visuel, le clip de Diddy cherche l’esthétisme de la rue, devant une Golf 1 GTI notamment, le morceau, lui, peut s’apparenter à une forme de banger mélancolique, à la différence des sons composant son EP. Avec sa voix douce et mélodieuse posée sur prod hybride entre R&B et trap, Jäde nous livre un track entraînant et dans l’air du temps. Et pour ceux qui se demandent, le son (comme son titre) fait bien référence au rappeur et entrepreneur ricain P.Diddy, notamment quand elle glisse : “Toi et moi, c’est comme Jenny et Diddy”, en référence au couple que formait Jennifer Lopez et le magnat du hip-hop US, Sean ‘Diddy’ Combs, à la fin des années 90. D’ailleurs, si aux Etats-Unis l’évolution du R&B a encore pris bien des formes sous l’influence d’artistes venant des 4 coins du monde, grâce notamment à des chanteuses comme l’anglaise Jorja Smith, la canadienne Jessie Reyez ou plus récemment la ricaine Kaash Paige, en France la brèche du genre est encore largement ouverte, et Jäde semble avoir eu la bonne idée de s’y engouffrer…

Jäde – Première fois :

Jäde – Clichétape :