Sur son compte Twitter, Kanye West a notamment réclamé des excuses publiques à Drake et à J. Cole, tout en assurant qu’il ne sortirait plus de musique tant qu’il serait sous contrat avec Sony et Universal.

Plutôt discret ces dernières semaines après avoir fait largement parler de lui en annonçant sa candidature à l’élection présidentielle américaine ou en s’exprimant à plusieurs reprises dans des termes peu flatteurs au sujet de sa famille Kim Kardashian ou de sa belle-famille, Kanye West a décidé de sortir du silence. Comme à son habitude, le rappeur et entrepreneur originaire de Chicago a ainsi choisi de publier de nombreux messages sur Twitter, évoquant notamment le cas de Jay-Z, dont Yé affirme qu’il souhaiterait pouvoir discuter avec lui à l’occasion d’un futur rendez-vous. Sans que l’on ne comprenne vraiment pourquoi, il a également réclamé à Drake et à J. Cole, avec qui il n’entretient pas vraiment de bons rapports, des excuses immédiates. Depuis, plusieurs de ses messages -dont la demande à ses homologues- ont été supprimés.

À LIRE AUSSI: Kim Kardashian et Kanye West tentent de sauver leur couple

Kanye entre en guerre

Une sortie qu’il a également poursuivie en expliquant qu’il refuserait désormais de sortir de nouveaux projets tant qu’il ne sera pas libéré de ses contrats avec ses maisons de disque, Sony et Universal Music. Une prise de position particulièrement surprenante – qui n’est pas sans rappeler celle du chanteur Prince dans les années 90 – liée, selon lui, au fait que l’industrie musicale – mais aussi la NBA – sont les symboles de l’esclavage moderne, utilisant les artistes ou les sportifs pour se faire énormément d’argent sur leur dos. Toujours sur ce sujet, il a également affirmé qu’il souhaitait que ces enfants deviennent propriétaires de ses masters (les enregistrements originaux de ses musiques) afin de s’assurer qu’ils bénéficieront des gains liés à l’exploitation de ses anciens morceaux. Autant dire que Kanye semble avoir trouvé de nouvelles cibles dont il risque de parler régulièrement dans les prochains jours…