Accusé de racisme par Neymar, le défenseur de l’OM Alvaro Gonzalez a été défendu en conférence de presse par son coach André Villas-Boas et son coéquipier Valentin Rongier.

Au terme d’un match particulièrement violent et marqué par la 1ère victoire en 9 ans de l’OM au Parc des Princes face au PSG, Neymar avait rapidement accusé le défenseur olympien Alvaro Gonzalez d’avoir prononcé des insultes racistes à son encontre. Expulsé en fin de match, il s’était d’abord plaint aux arbitres avant de laisser exploser sa colère devant quelques journalistes puis sur Twitter. Et si le PSG a publié ce lundi un communiqué afin de soutenir son joueur, Téléfoot, diffuseur de la rencontre, a affirmé par le voix de plusieurs journalistes ne pas détenir d’images pouvant prouver que des insultes racistes avaient été prononcées, notamment en raison de l’absence de caméra isolée sur le Brésilien à cause de la crise sanitaire. Néanmoins, plusieurs diffuseurs étrangers pourraient eux posséder des caméras ayant filmé l’incident, ce qui permettrait d’y voir plus clair face à cette situation très délicate.

À LIRE AUSSI: PSG-OM : Neymar accuse Alvaro Gonzalez d’insultes racistes

La prise de position de l’OM

Tandis que le PSG travaille donc activement afin de démontrer les insultes racistes d’Alvaro, l’OM a pris la parole afin de défendre ce dernier par l’intermédiaire de 2 éléments, à commencer par le milieu de terrain Valentin Rongier, qui a confié ne rien avoir entendu de raciste de la part de son coéquipier : Je n’ai rien entendu, après ce qui me chagrine c’est que Neymar déclare ça sur le terrain mais il oublie de dire qu’il insulte tout le monde pendant le match. On n’a pas montré l’exemple pendant le match, c’était haché. Pour ma part, je n’ai rien entendu d’Alvaro. Je commence à très bien le connaître, il est respectueux. Il est très chambreur aussi, il a peut-être fait disjoncter Neymar”.

Peu de temps après, le coach portugais de l’OM André Villas-Boas a lui aussi témoigné de son soutien envers son joueur, assurant qu’il n’était pas raciste et ne pouvait avoir tenu les propos dont il est accusé : Comme vous savez, on s’est mis à côté de notre joueur, comme le PSG avec Neymar à la recherche de la vérité. Ce qu’on sait, c’est qu’il n’est pas raciste et que l’OM représente la multiracialité, différents pays dans le monde entier. Je pense qu’on va tous aider pour chercher la vérité. On n’a pas de doute sur ce qu’Alvaro a dit. Neymar a déjà connu de fausses accusations. Il sait précisément l’impact de ses paroles quand c’est faux. Ce n’était pas bon envers Alvaro. C’est sensible. L’OM et le PSG sont là pour aider à chercher la vérité. À la fin de cette histoire, je vais être à côté de mon joueur. Je le connais bien, je sais comment il est et ce qu’il représente”. Reste désormais à savoir si l’un des diffuseurs pourra démontrer, vidéos à l’appui, que l’ancien défenseur a effectivement tenu des mots inappropriés ou s’il s’agit d’une fausse accusation de la part de Neymar…