Malgré l’énorme polémique survenue ces derniers jours autour de son nouveau projet La Menace Fantôme, Freeze Corleone peut se targuer d’avoir réalisé une superbe 1ère semaine sur le plan commercial.

Pris dans une polémique qui risque de lui coûter particulièrement cher et a notamment vu le ministre de l’Intérieur réagir personnellement pour pointer son antisémitisme supposé, Freeze Corleone pourra au moins se satisfaire de ses résultats commerciaux. Alors que son nouveau projet intitulé La Menace Fantôme et disponible depuis vendredi dernier s’était écoulé à plus de 15 000 exemplaires après seulement 3 jours d’exploitation, les résultats définitifs après 1 semaine sont tombés il y a quelques minutes. Freeze cumule ainsi 26 499 ventes, dont 17 603 en streaming, 8 111 en physique et 785 en digital, un résultat plus que très honorable pour un artiste dont la côte a finalement largement augmentée en peu de temps. Néanmoins, ces chiffres risquent de considérablement diminuer si, comme YouTube, les plateformes de streaming se décident elles aussi à boycotter le projet…

Une polémique d’ampleur nationale

Il faut dire qu’au milieu de la semaine, la LICRA a pointé certains textes polémiques de Freeze Corléone, mettant en avant l’antisémitisme et les appels à la haine supposés contenus dans certains morceaux. Dans la foulée, plusieurs hommes politiques ont pris les choses en main jusqu’au ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, qui a annoncé que ses services s’étaient saisis de l’affaire pendant que les médias faisaient leurs choux gras de cette polémique. Peu de temps après, la Brigade de répression de la délinquance ouvrait une enquête pour “provocation à la haine raciale” et “injures à caractère raciste”. Dernier épisode, l’annonce ce vendredi par Universal de la fin de sa collaboration avec le rappeur, qui renforce encore la position très affaiblie du rappeur. Reste à connaître maintenant la suite que donnera la justice à cette affaire, et le rappeur à sa carrière…

À LIRE AUSSI: Universal renonce à travailler avec Freeze Corleone après la polémique