Les applications chinoises TikTok et WeChat seront bannies des app stores aux Etats-Unis à partir de ce dimanche…

La guerre du web menée par Donald Trump contre la Chine vient d’atteindre son point culminant. L’administration du président américain a annoncé, ce vendredi 18 septembre, que le téléchargement de TikTok et de WeChat sera bloqué à partir de ce dimanche. Les transferts de fonds ou le traitement des paiements via WeChat sont également suspendus, au même titre que certaines démarches faites par les entreprises. Ces dernières ne seront plus en mesure de proposer sur WeChat des hébergements Internet, des réseaux de diffusion de contenu, des services de transit IP et de peering, ou encore d’utiliser le code de l’application dans d’autres logiciels ou services aux Etats-Unis. L’application TikTok subira, quant à elle, les mêmes restrictions à compter du 12 novembre 2020. “Les mesures prises aujourd’hui prouvent une fois de plus que le président Trump fera tout ce qui est en son pouvoir pour garantir notre sécurité nationale et protéger les Américains des menaces du Parti communiste chinois”, a déclaré dans un communiqué, Wilbur Ross, le Secrétaire au Commerce des Etats-Unis. Des propos qui font directement écho à la position du président américain. Selon ce dernier, TikTok et WeChat collecteraient les données des centaines de millions d’utilisateurs américains pour le gouvernement chinois !

tiktok

À LIRE AUSSI: TikTok sur le point de trouver un accord aux Etats-Unis !

Trump sans pitié

Face à cette crainte, Trump avait non seulement émis des menaces d’amendes et de peines de prison lourdes, mais également œuvré pour faire racheter les activités de TikTok aux Etats-Unis par une entreprise américaine. Alors que des discussions avaient avorté avec Microsoft notamment, et qu’un deal semblait en bonne voie avec la société Oracle, faute d’accord validé par l’administration Trump avant l’ultimatum fixé le 20 septembre, le président américain a opté pour la décision radicale du bannissement. Cependant l’avenir de TikTok dans le pays d’Oncle Sam n’est pas encore complètement scellé. En effet, compte tenu du fait que les restrictions sur TikTok prendront effet le 12 novembre, ByteDance, la maison-mère de l’application phare des ados dispose encore de temps pour enfin trouver un accord idéal avec le groupe Oracle, choisi comme partenaire technologique privilégié, au détriment de Microsoft.