Encore une fois emmenés par un Anthony Davis en très grande forme, les Lakers se sont imposés 105 à 103 cette nuit grâce à un shoot au buzzer d’AD qui permet à sa franchise de mener 2 à 0 dans la série.

Reconnu à juste titre comme l’un des meilleurs intérieurs de la Ligue -si ce n’est LE meilleur-, Anthony Davis est définitivement un joueur à part. Arrivé lors de l’intersaison au terme de plusieurs mois de rumeurs, l’ancien franchise player des New Orléans Pelicans avait accepté d’endosser le rôle de principal bras droit (de luxe) de LeBron James dans la quête de ce dernier visant à ramener les Lakers au sommet de la NBA. Et s’il a réalisé une saison régulière plus que satisfaisante, cumulant 29.1 points, 9.3 rebonds et 3.2 passes de moyenne, AD a pris une nouvelle ampleur ces dernières semaines, confirmant ainsi les nombreux espoirs des fans de la franchise Californienne. Cette nuit, il a une fois de plus démontré son immense talent à l’occasion du 2ème match de la finale de la conférence Ouest qui oppose les Lakers aux Denver Nuggets.

À LIRE AUSSI: NBA : les Lakers assurent et battent facilement les Nuggets [Vidéo]

Un shoot en hommage à Kobe

Déjà meilleur marqueur lors de la 1ère rencontre qui s’était déroulé dans la nuit de vendredi à samedi et qui avait vu la victoire facile des Lakers, Anthony Davis a réédité sa performance en cumulant 31 points, 9 rebonds et 2 passes. Surtout, face à une équipe de Denver accrocheuse parfaitement guidée par un Nikola Jokic des grands soirs (30 points, 6 rebonds, 9 passes), les hommes de Frank Vogel ont bien cru perdre le match dans les dernier instants après avoir menés durant toute la rencontre et avoir compté 16 points d’avance durant le 3ème quart-temps. Et tandis que LeBron James s’est montré très décevant durant le dernier quart-temps, c’est Anthony Davis qui a décidé du sort de la rencontre en prenant le shoot décisif à moins de 2 secondes de la fin du match et alors que son équipe perdait. Sans trembler, AD se décale à 3 points, seul, et permet à son équipe de s’imposer, sans oublier de crier le nom de Kobe, comme pour rendre hommage au côté tueur qui a caractérise l’arrière légendaire durant sa carrière. Assurément, s’il restera comme un grand moment dans la carrière d’AD mais aussi dans ces Playoffs, ce shoot pourrait avoir donner un avantage irrémédiable à LA, qui mène désormais 2 à 0 et n’est plus qu’à 2 petites victoires de la Finale tant espérée…