Cette décennie est marquée par la perte de nombre de rappeurs américains. TaY WaY, un jeune rappeur Californien a été abattu ce 18 septembre 2020 à Richmond en Californie.

Après XXXTentacion, Mac Miller ou encore Pop Smoke, puis des rappeurs moins connus comme Kiing Shooter, Houdini, Nick Blixky, KJ BallaTray Savage ou encore Huey, la liste noire s’agrandit encore. Cette fois-ci, nous sommes à Richmond, dans la ville natale de TaY WaY, 29 ans, qui a subi dans l’après-midi du vendredi 18 septembre un drive-by shooting. Quelques minutes après avoir publié une story sur Instagram révélant sa position sur la 4th Street Market (à l’angle avec MacDonald Avenue), TaY WaY a été assassiné par un homme dans une voiture passante. Ces révélations impliquent que le meurtre a possiblement été prémédité. Sur les lieux du crime, 2 autres personnes ont été blessées par les coups de feu (17 au total) et ont tout de suite été transférées par hélicoptère dans l’hôpital le plus proche. Une caméra de surveillance était postée sur les lieux et aurait filmé la scène de crime, mais la police n’a toujours pas de suspect ou d’informations sur les raisons de l’assassinat, selon le East Bay Time. TaY WaY n’est pas le seul rappeur de sa ville à avoir été victime d’un drive-by, Sirdy, l’un de ses collègues avec qui il a collaboré, est lui aussi décédé en 2015 lors de violences armées.

Qui était TaY WaY ?

TaY WaY, de son vrai nom Lamonta Butcher, révélé au début des années 2010, s’est fait connaître en 2015 avec le succès du single Fuck It Up. Quelques minutes après l’annonce de son décès, des proches du rappeur, présents sur place, dont Kiana une amie d’enfance déclaraient : “C’était un homme bon”. Elle ajoutait : “Sa musique le décrivait différemment, mais il était bon, il protégeait les enfants…” Au mois d’août, il avait sorti l’album Rich City Host.

Tay Way – Fuck It Up :

TaY WaY – Run With This :

Tay WaY – Rich City Host :

Tay Way rejoint donc la longue liste de rappeurs décédés ces derniers mois tel que Pop Smoke, autrement appelé Bashar Barakah Jackson, qui a été assassiné devant sa maison à Hollywood Hills après avoir posté une photo d’un colis qui dévoilait son adresse. Un indice trop voyant, comme dans le cas du rappeur de Richmond en postant une vidéo de l’endroit où il se situait sur Instagram ce 18 septembre. R.I.P.