Tandis que de nouvelles images dévoilées ce week-end laissent à penser que Neymar a bien été victime d’insultes racistes de la part du défenseur de l’OM Alvaro Gonzalez, le club olympien aurait en sa possession des preuves d’insultes racistes prononcées par la star brésilienne à l’égard du japonais Hiroki Sakaï.

La polémique entourant le dernier PSG-OM n’est clairement pas prête de se terminer. Ce week-end, plusieurs experts brésiliens et espagnols en lecture labiale ont affirmé, après avoir visionné de nouvelles images, que Neymar avait bien été insulté par le défenseur de l’OM Alvaro Gonzalez, une information confirmée par Le Parisien. Le PSG aurait d’ailleurs choisi d’ajouter ces interventions d’experts dans son dossier présenté à la Ligue de Football Professionnel, qui doit également traiter les accusations de crachat d’Angel Di Maria et d’insultes homophobes de Neymar, à chaque fois envers Alvaro Gonzalez. Autant dire que ce dossier s’avère particulièrement complexe et se révèle être une véritable bataille juridique mettant aux prises de très nombreux avocats.

À LIRE AUSSI: Polémique raciste lors de PSG-OM : de nouvelles images incriminant Alvaro Gonzalez ?

Neymar également visé par des accusations de racisme ?

C’est dans ce contexte que la presse espagnole a fait de nouvelles révélations ce lundi soir. Selon un journaliste de l’émission El Partizado, diffusée sur la Cadena Cope, le club marseillais détiendrait une séquence durant laquelle Neymar s’en prend au latéral japonais Hiroki Sakaï, le qualifiant de “chinois de m*rde”Une accusation à prendre avec des pincettes puisque ni l’OM, ni le diffuseur Téléfoot, ni la commission de discipline de la LFP n’ont confirmé l’information. Néanmoins, si ces insultes sont confirmées, elles pourraient venir s’ajouter à l’homophobie supposée dont Neymar aurait fait preuve et ainsi coûter particulièrement cher à un joueur dont l’image serait fort logiquement écornée mais aussi à son club, qui pourrait perdre sa star pour une grande partie de la saison.