Depuis quelques mois, Kanye West enchaîne les scandales et les polémiques sur son réseau social préféré… Ce 18 septembre, il aura peut-être publié le tweet de trop !

La vie de Kim Kardashian est basée sur l’image et l’exposition médiatique, et si la femme d’affaire s’est faite connaître dans des circonstances peu reluisantes (cf. sa sex-tape !), celle-ci n’a de cesse de se (re)valoriser. Femme d’affaire avertie, sa vie professionnelle n’a pas de limite et s’étend chaque année. En 2019, elle a même repris des études de droit dans le but de devenir avocate après avoir créé plusieurs marques de vêtements, de beauté, ou encore plusieurs émissions, notamment de télé-réalité… Mais Kanye West, moins présent dans ce domaine, a lui aussi sa façon de s’exposer. Depuis quelques années, il fait malheureusement parler de lui pour ses comportements loufoques et ses propos parfois insensés, liés à sa maladie mentale, et plus précisément à sa bipolarité. Des dérapages – réguliers – difficiles à gérer pour Kim, que ce soit dans la sphère privée ou publique, notamment ce 4 juillet, lors du 1er meeting de campagne à la présidentielle américaine de Kanye. Il avait alors dévoilé, empli de tristesse, qu’il avait failli tuer sa fille. Celui-ci parlait d’avortement et ses positions sont fermes, l’avortement est pour lui un acte criminel. Un message qui n’a pas été du goût de Kim, qui avait pensé à avorter, au début de sa relation avec le rappeur, lors de sa 1ère grossesse. Dans la vidéo du meeting de Kanye West ci-dessous, il clame qu’il a “failli tuer sa fille” mais explique aussi que “son père voulait que sa mère avorte”, et qu’elle “l’a sauvé” en refusant.

À LIRE AUSSI: Quand Kanye West urine sur son Grammy Award [Vidéo]

Des excuses publiques

A la suite de son discours, Kanye en avait rajouté une couche en publiant des tweets, aujourd’hui supprimés, qui expliquaient que sa femme voulait le faire interner, le trompait avec Meek Mill et qu’elle était une “suprématiste blanche”. Bouleversée par la situation, elle avait tout de même pardonner à son mari et avait publié dans une story que le créateur de l’emblématique marque Yeezy, était atteint de bipolarité et qu’il traversait un épisode maniaque. Elle comptait sur la bienveillance de ses fans en rappelant qu’il ne fallait pas prendre ses propos à la lettre. Le 25 juillet, le candidat à la présidentielle s’excusait dans un tweet, pour avoir révélé des informations d’ordre privées lors de ce fameux meeting, puis avait fait taire les rumeurs de divorce avec une vidéo en train d’embrasser Kim. “Je voudrais m’excuser auprès de ma femme Kim d’avoir rendu public quelque chose qui était une affaire privée. Je ne l’ai pas couvert comme elle m’a couverte. Kim, je veux dire que je sais que je t’ai blessée. S’il te plaît, pardonne-moi. Merci d’être toujours là pour moi.” 

À LIRE AUSSI: Kanye West fait taire les rumeurs de divorce [Vidéo]

Une procédure de divorce déjà prête

Malheureusement, le couple marié depuis 2014 semblent être retombé dans une crise relationnelle, et l’état de santé mentale de Kanye s’être a nouveau dégradé ces dernières semaines tandis qu’il publie des tweets farfelus à un rythme effréné. Ce 18 septembre 2020, Kanye a une nouvelle fois abordé le sujet de l’avortement avec un tweet, dans lequel il déclarait : “North je pars en guerre et mets ma vie en jeu et si on me tue, ne laisse jamais les médias blancs te dire que je n’étais pas une bonne personne… Quand des gens menacent de t’enlever de ma vie sache juste que je t’aime”. Un tweet surprenant dans lequel il évoque son combat pour défendre ses idées, mais aussi le risque qu’on le tue et qu’on lui retire la possibilité de voir sa fille !!! Certains ont pris ce tweet comme un message destiné aux pro-avortements dont les sœurs Kardashian et sa femme, alors qu’il sentirait menacé… Mais si le tweet, qui était accompagné d’une photo de North, a vite disparu du réseau à l’oiseau bleu, un proche de la famille a déclaré au média Page Six, ce 20 septembre, que Kim Kardashia serait plus que jamais prête à divorcer : “Elle a planifié tout le divorce”, a raconté cette source, “mais elle attend la fin de sa dernière crise de bipolarité,” pour le mettre en œuvre… Etait-ce le tweet de trop ?

kanye tweet north

kanye tweet north 1