Menés 2 à 0 dans la série, les Nuggets ont parfaitement réagi cette nuit et se sont imposés 114 à 106, grâce à un gros match du duo Jokic/Murray mais aussi la performance XXL de Jerami Grant, facteur X de Denver cette nuit.

Voilà un match qui pourrait bien relancer le suspens -jusqu’ici peu présent- dans cette finale de la conférence Ouest. Auteur d’un 1er match très décevant et d’un 2ème match bien meilleur mais tout de même perdu après un incroyable shoot au buzzer d’Anthony Davis, les Nuggets étaient dans l’obligation de réagir, sans quoi les Lakers se seraient quasi-définitivement envolés. Et les hommes de Mike Malone ont parfaitement su répondre au défi, prenant l’avantage dès le milieu du 1er quart-temps pour ne plus jamais le lâcher. Une très belle performance marquée notamment par une défense plus efficace, et ce malgré les nouvelles grosses performances d’Anthony Davis (27 points, 2 rebonds, 1 passes) et d’un LeBron James auteur d’un nouveau triple-double cette nuit (30 points, 10 rebonds, 11 passes).

Un facteur X inattendu

En face, si Jamal Murray (28 points, 8 rebonds, 12 passes) a parfaitement emmené les siens, bien suivi par Nikola Jokic (22 points, 10 rebonds, 5 passes), la grosse performance de Jerami Grant a clairement pesé lourd en faveur de la franchise du Colorado. Joueur de devoir peu habitué à porter son équipe, Grant a inscrit 26 points (son record en Playoffs, avec un insolent 7/11 au shoot), tout en prenant 3 rebonds et en offrant 1 passe décisive, contribuant largement au succès de son équipe, comme ses 2 coéquipiers-stars. Après avoir mené de 20 points, les Nuggets s’imposent finalement 114 à 106, sauvant d’ores et déjà leur honneur et s’ouvrant de nouvelles perspectives pour ces finales de conférence, eux qui ont, lors des 2 tours précédents, réussis à refaire un déficit de 3-1 pour finalement se qualifier. Les Lakers sont prévenus…