Grâce à une performance exceptionnelle du rookie Tyler Herro, le Miami Heat a une nouvelle fois battu les Boston Celtics cette nuit et n’est plus qu’à un victoire de retrouver les finales.

Près de 6 ans après sa dernière participation, le Miami Heat est plus proche que jamais de retrouver les Finales NBA. Grandioses au tour précédent face à des Milwaukee Bucks largement favoris mais qui n’avaient pas trouvé de solution pour contourner le mur défensif qu’ils avaient mis en place, les hommes d’Erik Spoelstra ont parfaitement enchaîné en remportant les 2 premiers matchs de leur finale de la conférence Est face aux Boston Celtics. Néanmoins, piqués au vif, ces derniers étaient parvenus à relever la tête en s’imposant ce week-end à l’occasion du Game 3, se donnant un peu d’espoir et plongeant le Heat dans le doute. Autant dire que la rencontre de cette nuit valait très chère, notamment pour l’aspect psychologique, un facteur forcément très important dans ce contexte de matchs à huis-clos.

Miami en mode patron

Toujours en retard au score lors des 3 premiers matchs, le Heat a offert un tout autre visage cette nuit, prenant dès les premières minutes les reines de la rencontre et menant une très grande partie du match. Et si Bam Adebayo (20 pts, 12 rbds, 4 pds), Jimmy Butler (24 pts, 9 rbds, 3 pds) et Goran Dragic (22 pts, 5 rbds, 3 pds) ont parfaitement tenu leur rang dans la franchise de Floride, un homme a largement fait la différence, en la personne de Tyler Herro. Le rookie de 20 ans nous a ainsi offert un superbe spectacle en inscrivant 37 points (avec 6 rebonds et 3 passes), réussissant un vertigineux 14/21 au shoot dont 5/10 à 3 points et s’offrant au passage la meilleure performance en sortie de banc lors d’une rencontre de playoffs depuis… 1971. En face, Jayson Tatum, Jaylen Brown et Kemba Walker, qui cumulent à eux 3 69 points sur le match, auront bien tout tenter pour revenir, sans jamais parvenir à faire douter une équipe de Miami qui a fait preuve d’un calme à tout épreuve pour finalement s’imposer 112 à 109. Il va désormais falloir conclure, ce qui ne sera clairement pas aisé pour le Heat face aux nombreux talents de Boston qui seront très probablement piqués au vif après cette nouvelle défaite…