Accusé d’avoir craché sur un joueur marseillais lors du Classico, Angel Di Maria a été suspendu pour 4 rencontres. L’affaire de racisme impliquant Neymar et Alvaro Gonzalez était elle toujours sous enquête.

Déjà au travail la semaine dernière pour sanctionner certains acteurs des incidents de la rencontre PSG-OM, la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel a de nouveau frappé. Réunie ce mercredi soir, elle a ainsi statué sur le cas d’Angel Di Maria, coupable d’un crachat envoyé en direction du défenseur marseillais Alvaro Gonzalez lors du match, un très mauvais geste capté à l’issue de la rencontre par le diffuseur du match, Téléfoot. Alors qu’il risquait jusqu’à 6 matchs de suspension, l’Argentin sera finalement suspendu pendant 4 rencontres. S’il sera sur le terrain ce week-end face à Reims, puisque sa sanction prendra effet à partir de ce lundi, l’ancien joueur du Real Madrid manquera la totalité des rencontres de championnat du PSG lors du mois d’octobre, et pourra retrouver ses coéquipiers à compter du 8 novembre face à Rennes.

À LIRE AUSSI: PSG-OM : Les sanctions sont connues !

Le verdict de l’affaire Neymar rendu à la fin du mois ?

Dans le même temps, la commission de discipline de la LFP a annoncé que l’affaire Neymar/Alvaro était toujours sous enquête et qu’elle serait notamment examiné mercredi prochain, moment à laquelle un verdict pourrait être rendu. L’OM pourrait néanmoins contribuer à faire en sorte que l’affaire continue, puisqu’un journaliste espagnol a affirmé cette semaine que le club olympien aurait en sa possession une séquence dans laquelle Neymar prononcerait des insultes racistes envers le japonais Hiroki Sakaï. En attendant, les 2 équipes seront sur les terrains ce week-end puisque Marseille accueillera le FC Metz samedi, à 21 heures, tandis que le PSG se déplacera à Reims dimanche à la même heure.

 

À LIRE AUSSI: PSG-OM : Neymar accuse Alvaro Gonzalez d’insultes racistes