Quelques jours après le meurtre de TaY WaY, tué par balles, le rappeur de Détroit, Bandgang Jizzle P a lui aussi été assassiné en pleine rue…

En Amérique du Nord, la série noire des rappeurs assassinés en pleine rue se poursuit. Aaron Mays a.k.a Jizzle P, autrement appelé Bandgand AJ, était un Mc de Détroit qui commençait tout juste à se faire un nom au niveau nationale quand il a été assassiné au volant de sa voiture ce 22 septembre, dans l’ouest de la ville, à tout juste 25 ans. Il était 21h15 ce mardi quand il a été tué alors qu’il était assis dans sa Chrysler 300 stationnée dans l’allée d’une maison du quartier de Fielding. Des témoins ayant assisté à la scène ont raconté que 2 hommes avaient tiré sur le créateur du Bandgang Crew, son collectif de rappeurs, avant de s’enfuir. Sa mère, Senekua Mays sortait de sa maison au moment des faits. Elle a assisté à la scène et a vu un homme se précipiter sur la voiture pour abattre son fils qui discutait avec un ami. Encore sous le choc de la violence et de la rapidité avec laquelle les assaillants ont agi, elle racontait ne pas avoir eu le temps de voir leur visage. Elle a ensuite déclaré : “Mon cœur ne me fait pas mal, mon âme est blessée… J’ai vu mon fils mourir. […] Je vais être forte pour lui, il ne voudrait pas que je pleure et ne veut pas finir sur un T-shirt”. Jizzle P était décrit par ses proches et ses fans comme un travailleur passionné, qui ne méritait pas une fin aussi foudroyante…

JIZZLE P MORT

BandGang Jizzle P – Federal :

BandGang Jizzle P – What Validation :

À LIRE AUSSI: TaY WaY, un autre jeune rappeur californien assassiné…

De nombreuses réactions sur les réseaux

La mort du jeune rappeur, qui avait sorti l’album Eskimo Season 2 en décembre 2019, a fait réagir ses fans qui voyaient en lui l’avenir du rap de Détroit. Par ailleurs, une vidéo exposant le corps du défunt a circulé sur les réseaux sociaux, et a poussé Bandgang Javar, un autre rappeur de son équipe, à s’exprimer sur Twitter : “J’apprécie l’amour que vous donnez mais je ne veux pas de compassion, je sais ce qu’il se passe sur le territoire, je vous demande juste de respecter la famille d’AJ.” De son côté, en quête d’indices, la police a lancé un appel à témoin pour tenter de récolter des informations qui aideraient les autorités à retrouver les assassins, et le mobile du crime.

Depuis quelques mois, le nombre de décès par mort violente chez les jeunes rappeurs américains ne cesse de croître. Une situation qui rappelle à chacun les problèmes de gestion des armes à feu et de la violence qu’elles engendrent aux Etats-Unis. Le nom de Jizzle P s’ajoute ainsi à la longue liste de rappeurs morts par balles aux US, de New York à Los Angeles en passant par Détroit, dont Pop Smoke, Kiing Shooter, HoudiniNick BlixkyKJ Balla,  Tray Savage, Huey et il y a quelques jours TaY WaY

Jizzle P – Eskimo Saison 2 :