INTRO
-Ouais, allô, ouais, ouais Wejdene, c’est Feuneu, hey rappelle ta mère là, elle m’a dit que t’es plus trop là, t’es absente, tu travaile trop, rassure-la,rappelle-la…

COUPLET (unique)
Maman, tu sais, j’fais ça pour toi, la moula c’est pour toi
3-4 mille euros par semaine, ça m’coûte pas un bras
Les jaloux sont trop nombreux donc je les ve-squi
J’suis encore une enfant mais bon, gros, j’investis
Moi, je marche seule, j’aime pas qu’on m’dérange
Mais parfois, en claquer 2-3, j’te jure, ça m’démange
Mais si j’fais ça, c’est la fin, j’finis en TT
J’ai signé un gros contrat, j’suis plus endettée
D’ailleurs, j’ai plus d’copines, elles m’ont toutes laissée
Elles pensaient qu’j’étais еn forme alors qu’j’étais blessée
Ellеs critiquaient, me rabaissaient donc c’est fin d’eux
J’suis occupée, pour me parler, passe par Feuneu
Passe par Feuneu, moi, j’réponds pas
H24 critiquée, pourtant, moi, je bombe pas
T’as besoin de sous, j’te donne, t’as besoin de conseils, j’en donne
Mais p’tit à p’tit, les gens m’ont trop prise pour une conne
Que des hypocrites qui viennent que par intérêt
On m’a dit : “Wejdene, ici, soit dure, t’as intérêt”
J’ai du mal à m’exprimer pourtant, j’te jure, j’t’aime
J’ai d’l’argent mais j’dors pas, putain, j’ai trop la haine
D’ailleurs, j’ai plus d’mec (oh)
Ils reviennent depuis le succès, depuis les gros chèques
Mais j’suis mieux célibataire, j’te rassure poto
Tu peux pas me gérer, tiens, j’te passe ma pine-co
Et d’ailleurs, les traîtres, j’ai pas parlé d’vous
On s’est dit ami aujourd’hui, ami jusqu’au bout
Mais au moindre soucis, vous êtes chauds, vous m’lâchez
J’suis dégoûtée, je pleure seule, j’vais faire des achats
Bah ouais, j’suis plus pauvre, ça c’est mon passé
Tous les jours, j’étais au stud’ et toi, tu m’rabaissais
J’suis une petite reine qu’tu l’veuilles ou non, c’est dans mes veines
Même pas un an et t’entends partout du Wejdene (du Wejdene, Wejdene)

OUTRO
-Ouais Feuneu. Dis-lui que j’suis au stud’ et que j’vais pas tarder à rentrer. J’vais la rappeler…

 

Wejdene – 16 :