Ce 25 septembre, Wejdene sortait déjà son 1er album : 16. Une ascension fulgurante sur laquelle est revenue l’auteure d‘Anissa

Inconnu du grand public il y a quelques mois, Wejdene a gravi les échelons à vitesse grand V. C’est avec le titre Anissa, paru en avril 2020, que la native de La Courneuve entre dans la cour des grands. Comptabilisant 60 millions de vues sur YouTube, le morceau a été certifié single de platine. Dans la foulée s’en suivra Coco qui recevra un accueil similaire au 1er hit. Ce vendredi 25 septembre, l’artiste a offert son tout 1er album à son public, intitulé 16, en référence à son âge. Dans le cadre d’une interview pour Apple Music, Wejdene a notamment évoqué un échange avec B2O, avec qui on a pu aussi assister à des échanges de commentaires sur Instagram. “Booba, il m’a félicité déjà pour tout ce qui m’arrive, et il m’a dit : “continue envoie que des hits! Que des hits que des hits !”” a-t-elle expliqué.

À LIRE AUSSI: Wejdene: son passage dans Quotidien enflamme la toile

Un succès retentissant

Influencée par Amel Bent, Zaho, Diam’s ou encore Wallen, la chanteuse a grandi dans un environnent musical constitué de rap et de R&B. Si les projecteurs sont à présent braqués sur elle, Wejdene tient à véhiculer une bonne image, afin d’être un modèle pour les millions de jeunes qui la suivent désormais sur les réseaux sociaux.Je suis un personnage public, donc il y a des filles qui peuvent être influencées par moi, du coup je dois faire très attention à ce que je fais,” explique-t-elle avant de poursuivre. “Je suis très suivie sur les réseaux donc je vais pas mettre n’importe quoi. C’est nous les personnes du moment, du coup, je vais faire attention à ce que je mets c’est sûr.L’auteure de Coco se confie également sur sa relation avec son producteur Feuneu, que l’on peut voir h24 à ses côtés, où qui introduit 16, le 1er track de l’album, en guise d’intro. Elle raconte : “Avant d’être mon producteur, c’est un grand de chez moi, ça veut dire que c’est mon grand. Il s’occupait de moi bien avant la musique, étant petite par exemple il me gardait, aux maisons de quartiers c’était mon animateur, il me gardait il m’a vue grandir. Dès qu’il a su que je chantais, il m’a prise sous son aile et c’est devenu mon producteur…

Wejdene – Intervirew Apple Music :

Un recul important

Si Wejdene s’épanouit actuellement, elle n’envisage pour autant pas de se projeter dans la musique sur le très long terme.A partir du moment où j’aurais une famille, un mari, des enfants je ne me vois pas continuer. C’est pas compatible, genre, du tout…”, confie-t-elle. Elle revient également sur sa rencontre avec Aya Nakamura, qui lui a permis de prendre beaucoup de recul quant aux critiques qu’elle recevait sur les réseaux. “Aya, une fois, on s’est parlée par rapport aux critiques Twitter, elle m’a dit de pas regarder, c’est exactement ce qu’il faut pas faire. Que si je prenais en compte tout ce qu’ils disaient j’allais me détruire, donc c’est à partir de ça que j’ai arrêté de regarder.” Validé par les têtes d’affiche du game, Wejdene semble bien entourée. Son album rencontrera-t-il le succès escompté ? Réponse très prochainement…