Plus de 2 ans après son assassinat à la sortie d’une boutique en Floride, la justice américaine a fixé au mois de novembre les auditions de ses assassins. Celles-ci auront lieu dans des conditions forcément particulières.

Son décès avait provoqué une immense vague d’émotions aux Etats-Unis. En juin 2018, alors que XXXTentacion sortait d’un magasin de moto installée dans sa Floride natale, le rappeur âgé de 18 ans était la victime d’une tentative de vol alors qu’il venait tout juste de remonter dans son véhicule. Les choses vont alors mal tourner et l’un des responsables de cette attaque tirera sur celui qui était à l’époque considéré comme un immense phénomène du rap américain, le touchant très grièvement. L’intervention des médecins n’y changera rien, et XXXTentacion sera déclaré mort quelques heures après avoir transporté en urgence à l’hôpital. Outre l’hommage de nombreux artistes, ce sont des milliers de fans attristés qui rendront peu de temps après hommage à l’auteur de Look At Me, dont le style et le caractère d’écorché vif ne laissait pas indifférent. Suite à cela, plusieurs arrestations auront lieu et ce sont finalement 4 hommes, que la police juge responsable du drame, qui ont été placé en détention et devront répondre de leurs actes devant une cour de justice.

À LIRE AUSSI: XXXTentacion : ses 4 meurtriers présumés convoqués devant le tribunal !

Le jugement en novembre

C’est ainsi que XXL a révélé, dans des documents que le média a obtenu il y a peu mais qui date déjà du mois d’août, que le procès des 4 hommes ayant participé à l’assassinat du rappeur aura lieu au cours du mois de novembre. En raison de la crise sanitaire et du fait que la Floride soit l’une des régions américaines les plus touchées, les auditions seront un peu particulières puisqu’elles auront lieu à distance via la plateforme Zoom. 2 prévenus, Robert Allen et Michael Boatwright, seront ainsi entendus le 6 novembre, tandis que les 2 autres, Dedrick Williams et Trayvon Newsome, seront eux interrogés une semaine après, le 13. L’occasion pour la justice de lever les quelques zones d’ombre existantes toujours autour d’une affaire qui semble malgré tout -sur le papier- assez simple. Justice devrait donc rapidement être faite pour XXXTentacion…