Auteur d’un très gros match, les Lakers se sont facilement imposés en ouverture des Finales NBA face au Miami Heat (116-98). La franchise floridienne enregistre également 3 blessés parmi ses titulaires habituels.

Déterminés à remporter le titre NBA à l’issue d’une année tragique marquée par le décès de l’icône de la franchise Kobe Bryant, les Los Angeles Lakers ont démontré cette nuit pourquoi ils sont les favoris face au Miami Heat. Si LeBron James n’a pas manqué son entrée en matière en compilant 25 points, 13 rebonds et 9 passes, c’est encore une fois Anthony Davis qui a régalé en cumulant 34 points, 9 rebonds et 5 passes. Et si le Heat s’est bien défendu et a notamment très bien entamé la rencontre en menant 23 à 10, ni la hargne de l’équipe, ni le génie tactique d’Erik Spoelstra n’ont permis à Miami d’arrêter une machine Lakers parfaitement huilée qui, après avoir pris la tête à la fin du 1er quart-temps, ne va plus jamais la lâcher pour s’imposer très facilement 116 à 98. Un résultat forcément très convaincant pour les Lakers mais qui va très probablement agir comme un incroyable élément de motivation pour le vainqueur de la conférence Est, qui pourrait néanmoins devoir faire sans certains titulaires lors des prochains matchs.

De la casse à Miami

Si les Lakers se sont donc imposés avec 18 points d’avance cette nuit, le Heat pourrait également avoir perdu gros puisque 3 de ses cadres ont été touchés par des blessures, à savoir Bam Adebayo, diminué à l’épaule, Jimmy Butler, victime d’une entorse en 1ère mi-temps mais qui a réussi à tenir sa place, et Goran Dragic, touché au pied. Ce dernier, qui souffrirait d’une aponévrosite plantaire, pourrait d’ailleurs manquer le reste de la finale. Sans son meneur de jeu slovène, Miami risque donc d’avoir plusieurs problèmes à la création du jeu et devra espérer que le rookie non-drafté Kendrick Nunn pourra s’affirmer face à la défense XXL de Los Angeles.