(Beats by Slide)

COUPLET 1
Un peu trop loyal, mon pote, j’ai promis d’pas t’trahir
J’suis plus trop dans la uer mais bizarrement, j’suis mieux ailleurs
Gros, j’ai mal au cœur, j’crois qu’j’ai une maladie trop dure à soigner
On voulait d’l’oseille, mais j’ai toujours mal, maintenant, qu’j’en ai
J’enchaîne 5, 6, 7 pilons dans la journée, j’me dis : “Demain, j’arrête” et j’en roule un autre dans la foulée
5, 6, 7 pilons dans la journée, j’me dis : “Demain, j’arrête” et j’en roule un autre dans la foulée
Mon pote, si tu veux t’adapter sur le rrain-te, faudra très bien attacher tes crampons
Nueve, uno, RER D, on sait que voler et s’enfumer dans le dernier wagon
J’connaissais la zone bien avant qu’je perce, on n’doit rien à per-sonne, seul dans mes galères
J’fais mon biff dehors, ils m’envient à mort, bah ouais mi amor
Il m’faut 8 Hummer, 10 ou 11 lourds pour calmer mes rancœurs, eh, eh
Bah ouais mi amor, il m’faut 8 Hummer, 10 ou 11 lourds pour calmer mes rancœurs
Beaucoup trop de choses à déballer, life hardcore, c’est sur mon dos qu’ils veulent s’régaler mais c’est mort (eh, eh, eh, eh)

REFRAIN
Dans la zone, on est cramés (cramés) mais bon, ça bosse quand même (ça bosse quand même)
Ouais, ouais (ouais, ouais), ouais (ouais)
Cagoulé devant l’portail (devant l’portail), la sacoche et le détail (sacoche et le détail), shly (eh), hey
Dans la zone, on est cramés (cramés) mais bon, ça bosse quand même (ça bosse quand même)
Ouais, ouais (ouais, ouais), ouais (ouais)
Cagoulé devant l’portail (devant l’portail), la sacoche et le détail (sacoche et le détail), shly (eh), hey

COUPLET 2
Bord de mer salée (salée), on vit, on meurt solo (solo), encore des grosses salades où personne veut s’en mêler
J’connaissais l’ennemi bien avant la guerre, il a déjà pillave dans ma gourde donc j’suis sur mes gardes (nan)
On connaît pas ta vie (hein), tu viens, tu veux voler mon pain (hein), raconte-nous pas tes bagarres, gros, des années 80 (nan, nan, nan)
J’connais ta clique, tes gars vont pas tenir longtemps (nan), automatique comme le pétard et l’auto’ (crr)
En cas de danger, mon frère, on joue du pistolet (hey), t’as même pas skalape, la guerre est perdue d’avance
Le hall et les coups durs, ont fait qu’on repère les vices (hey)
Réversible comme les vestes, certains l’ont retourné mais j’leur en veux même pas
La haine pour un Cayenne, moi, j’ai toutes les manières, même les mauvaises sont bonnes
On fera pas la Sorbonne, on fera 48 heures pour 2 ou 3 bonbonnes (eh), hey

PONT
Y’a les condés dès l’ouverture, le rrain-te, ils veulent pas qu’on vende
Ils seront là avant la fermeture, bah ouais, mon frère, faut bien qu’on mange
Beaucoup trop de choses à déballer, life hardcore, c’est sur mon dos qu’ils veulent s’régaler mais c’est mort, mort de chez mort, hey

REFRAIN
Dans la zone, on est cramés (cramés) mais bon, ça bosse quand même (ça bosse quand même)
Ouais, ouais (ouais, ouais), ouais (ouais)
Cagoulé devant l’portail (devant l’portail), la sacoche et le détail (sacoche et le détail), shly (eh), hey
Dans la zone, on est cramés (cramés) mais bon, ça bosse quand même (ça bosse quand même)
Ouais, ouais (ouais, ouais), ouais (ouais)
Cagoulé devant l’portail (devant l’portail), la sacoche et le détail (sacoche et le détail), shly (hey)

Dans la zone, on est cramés mais bon, ça bosse quand même
Ouais, ouais, ouais
Cagoulé devant l’portail, la sacoche et le détail
100% 91

 

Ninho – La zone :