Resté très discret depuis sa libération de prison à la mi-juillet, MHD a modifié plusieurs éléments de ses réseaux sociaux tout en postant une story sur Instagram, laissant à penser qu’il pourrait prochainement effectuer son grand retour musical.

Ces 2 dernières années auront définitivement été particulièrement compliquées pour MHD. Au sommet de son art musicalement, le rappeur parisien était en parallèle devenu l’un des nouveaux visages préférées des marques -à commencer par Adidas-. Une réussite soudainement stoppée après son arrestation et son incarcération en janvier 2019, dans le cadre d’une enquête pour meurtre remontant à plusieurs mois. Comme d’autres, celui qui a largement contribué à la création et l’implantation de l’afro-trap en France était accusé d’avoir participé à l’assassinat de Loic K., un jeune homme de 23 ans tabassé et poignardé à mort sur fond de rivalité entre les quartiers de la Grange-aux-Belles et du Buisson-Saint-Louis, dans le 10ème arrondissement de Paris, et les Chaufourniers, cité dont est originaire MHD. Finalement, après plus d’une année et demi d’incarcération à la prison de la Santé, la justice a décidé de procéder à sa libération conditionnelle, et ce même si l’affaire n’est pas encore terminée.

À LIRE AUSSI: MHD mis en examen et placé en détention, le rap game le soutient ! [Vidéo]

Afro Trap 11 bientôt disponible ?

Et s’il est évidemment resté très discret depuis sa sortie, en profitant pour retrouver sa famille et ses amis proches, MHD pourrait bien effectuer enfin son grand retour musical. En effet, de nombreux détails ont été modifiés sur ses réseaux sociaux, de la description de ses comptes affichant un “II” à son pseudo Twitter, modifié pour devenir AfroTrapKing. Pour couronner le tout, il a également publié dans sa story Instagram une image affichant un logo Afro Trap, provoquant évidemment de multiples interrogations. Il semblerait néanmoins que l’on se rapproche d’un retour pour MHD, dont il sera intéressant de scruter s’il génèrera le même engouement que par le passé ou si l’affaire dans laquelle il reste pour l’instant impliqué aura nui à son image.