Inculpé pour le meurtre de Georges Floyd, l’ex-policier Derek Chauvin vient d’être libéré sous caution ce mercredi 7 octobre…

En attendant d’être jugé en 2021, Derek Chauvin, l’ex-policier dont l’intervention a causé la mort de l’afro-Américain Georges Floyd le 25 mais 2020 (et déclenché des émeutes sinon une crise sociale sans précédant aux Etats-Unis) vient d’être libéré après le versement d’une caution d’1 million de dollars. Alors que de nombreux observateurs s’interrogent sur la provenance des fonds qui ont permis le règlement de cette caution, Dereck Chauvin était enfermé dans une prison de haute sécurité dans le Minnesota depuis le fin du mois de mai 2020. Ben Crump, l’avocat de la famille Floyd a pris la parole sur Twitter suite à cette décision, qui reste selon lui encore lourde de sens. Il estime qu’il s’agit d’“un rappel douloureux […] que justice est encore loin d’être faite” et qu’en versant cette caution, Derek “a acheté sa liberté après avoir pris la vie de George Floyd pour 20 dollars.

À LIRE AUSSI: Derek Chauvin, l’assassin de George Floyd au tribunal : il risque 75 ans de prison

Un procès en mars 2021

Le 25 mai, le policier blanc avait été filmé, s’agenouillant sur la gorge de Georges Floyd après que celui-ci ait été suspecté d’avoir utilisé un faux billet de 20 dollars. L’homme de 46 ans avait supplié à plusieurs reprises l’agent d’être moins virulent, lui expliquant qu’il ne pouvait plus respirer. Il décédera finalement quelques minutes plus tard sous le genou du policier, et devant de nombreux témoins qui ont immortalisé la séquence avec leur téléphone portable. Un crime pour lequel Derek Chauvin, 44 ans, sera jugé le 8 mars 2021, tout comme ses collègues présents sur place lors du drame, tous les 3 accusés de complicité. Pour rappel, cet homicide avait provoqué une très importante vague de protestation de la part de la communauté noire-américaine aux Etats-Unis. Un nombre important de citoyens se sont réunis à Minneapolis puis partout dans le pays, sous l’égide du mouvement Black Lives Matter, avec plus de 2 500 villes et villages affiliée au mouvement. Au total, 32 personnes ont été tuées dans le cadre des manifestions et émeutes liées au décès de Georges Floyd.