Karim Benzema est revenu sur son histoire compliquée avec l’équipe de France dans une interview accordée au média espagnol Movistar+…

Qu’elle est loin l’époque où Karim Benzema occupait la pointe de l’attaque de l’équipe de France. Quasiment 5 années que l’attaquant du Real Madrid n’a pas porté le maillot des bleus. En cause : une affaire de chantage à la sex-tape dans laquelle était impliqué son ex-coéquipier en équipe nationale, Matthieu Valbuena. S’il a toujours clamé son envie de rejouer pour son pays, KB9 n’en a jamais eu l’occasion. A l’occasion d’une interview donnée sur la chaîne espagnole Movistar+, il est revenu sur cette situation dont le dénouement semble déjà tout tracé. “Je pense que tous les joueurs veulent jouer en équipe nationale. Je n’ai jamais eu d’explication, je pense que ce sont des choses qui viennent d’en haut. La bonne chose pour moi, c’est que je peux me reposer et me concentrer sur Madrid.

À LIRE AUSSI: Benzema prêt à monter sur un ring après sa carrière ?

Une blessure incurable

S’il évolue depuis 2009 dans l’un des meilleurs clubs du monde, Karim Benzema ne semble pas digérer le traitement qui lui est infligé par la fédération française. Plus que le fait de ne pas avoir été champion du monde avec les bleus en 2018, c’est le manque de communication avec le sélectionneur qui semble avoir été le point le plus douloureux pour l’attaquant de la Casa Blanca. “Qu’ils aient été champions ne m’a pas fait de mal,” a-t-il poursuivi, “Bien sûr que je voulais être champion du monde, mais ça m’a fait plus mal de ne pas avoir d’explications que le fait qu’ils aient gagné la Coupe du monde. J’ai demandé, ils ne m’ont pas répondu et c’est tout. Je me concentre sur moi-même, le club, ma vie à Madrid et c’est tout.

Un retour improbable

Benzema de retour en bleu dans un futur proche ? Cette théorie semble ni plus ni moins s’apparenter à doux euphémisme. En effet, il y a quelques semaines, le président de la Fédération Française de Football (FFF), Noël Le Graët, faisait part de son pessimisme au micro de Téléfoot, quant au futur du numéro 9 du Real Madrid en bleu. “Je ne regrette rien. Si on est logique, Didier va être là jusqu’en 2022, au moins. Je ne suis pas certain qu’il va reprendre Karim, cela devient difficile. La justice a aussi un rôle négatif sur cette carrière. 4 ans, même si c’est une grosse affaire, c’est un peu long.”