COUPLET 1 : Sat L’Artificier
On est entré dans le game pour le braquer, le dévaliser
Nous, c’est Marseille City, 13’organisée
N’essaie pas de nous test, rivaliser
On est des ovnis, des machines déshumanisés
Tu nous connais, tu peux nous localiser sur la carte
1.3, sur la plaque, un doigt sur la gâchette
T’as reconnu la came au double F sur la plaquette
D’Or et d’Platine, les disques jusque sur les claquettes
Plus rien ne m’arrête, j’suis allé trop loin, j’pеux plus reculer
J’ai cettе voix dans la tête qui me dit de revenir les fumer
Conçu pour tuer, pour perdurer
Rien qu’à la vue du tracklisting, tu saignes du nez
Enculé…

COUPLET 2 : Alonzo
Avec moi, y’a que des hafrit, que la rassa qu’j’effrite, magique
Je tire sur le joint, j’suis sur orbite, j’m’agite
Quand on est sur l’terrain, c’est pas un movie, mon vié
Y’a cassage de reins, la frappe à Rooney, oh oui
Tu portes l’œil, j’raye la jante de mon Range Rover
J’ai 2-3 contacts que j’ai nommé “les arroseurs”
Ils n’ont pas le temps de rapper donc j’le fais pour eux
Viens toucher la salade, en cadeau, on te donne un grinder
Tu peux finir dans la malle, mal
Parabellum, on est dans la zone, on met du stone, on fait péter les barrages
Lilimon, on t’arrache le con d’tes morts, Quartiers Nord
On est en indé, y’a plus d’major

COUPLET 3 : Kofs
C’est la Fonky Family, j’te le dis d’avance, ouais, Melik
J’ai des amis flics, pas d’amis balances
On avance, remballe tes avances, bientôt j’quitte la France
Pas confiance : tes guetteurs de merde ont crié l’ambulance
J’ai des potos qui tuent bien plus que l’corona
Normal, ils ont leur place dans Gomorra
J’ai monté les marches de Cannes, j’ai vendu de la came
On a gagné la guerre, après, on a gagné la CAN, DZ
Une Kalash’ et une bécane
J’fais rentrer des sous mais, gros, mais j’suis bien dans la Mégane, vroum, vroum
T’inquiète, on met les gaz
Cagoulé sous le casque, t’inquiète pas, nous, on l’écrase
Kofs

COUPLET 4 : Naps
J’ai rien vu, j’ai rien entendu, j’vous dirai rien (ouais)
T’es tendu, un malentendu, t’en rallumes un (ouh)
J’ai grandi, t’as senti qu’j’ai galéré (ok)
T’as compris, j’ai compris, fais pas l’erreur (nan)
On l’dira même en interview : fasciné par la classe ouvrière, la vie des voleurs et celle des voyous
La trahison, ça laisse un sale goût (ok)
“Ça fait gamberger”, comme dit la légende Luc’ (ouh, ouh)
J’suis Marseillais, pas Français, on est très organisés
On peut t’niquer ta mère et juste après, on va sympathiser
On a les dents, les crocs, t’inquiète, ils sont aiguisés
Sors les outils, en cas d’heja, on s’ra déguisés

COUPLET 5 : Sch
OK, au nom de Villars, on d’mande à boxer des guitares
La te-tê dans les étoiles, j’ai hala poto ti-par
On peut tenir la city, influents, tu connais
J’parle pas à toi, j’parle à lui, qui tient ta tétine
On va manger l’autoroute : une ouvreuse, une porteuse
Aéroport Marignane, la mule arrive de Juarez
Un carré, des bouteilles, que des putes à Vodka
Alibi bétonné, j’vais v’nir sans l’avocat
C’est la hess, enculé, c’est tout l’13, enculé
Elle a un gros cul, un tout p’tit QI, c’est abusé
J’en ai assez sous les roues pour trouer la Subaru
Mets que le doigt aux jaloux, aéroport, Macao
J’ai la caution au cas où, j’ai la potion au cas où
J’ai l’45 au cas où, on tire, on met pas des K.O, hein

COUPLET 6 : JuL
Le fric, c’est bandant, j’espère que t’entends
Moi, quand j’arrive, ça fait peur comme le bruit du pan, pan
En cas de vrai pépin, CZ ou pe-pom
J’peux t’le dire que ça t’éteint même si tu t’caches vers Peipin
J’savais pas c’qui allait m’arriver, j’suis pas visionnaire
J’ai galéré sa mère avant d’finir millionnaire
J’ai vu les jeunes braquer comme buter et voler des Pioneer
J’ai vu le p’tit rentrer, j’ai vu sa daronne en colère
J’traîne avec ceux que j’aime mais ceux qui étaient là au collège
Ceux qui sont là pour ton buzz, ton argent, c’est pas tes collègues
Nique les colleurs et les traitres
Si demain j’arrête, j’aurais pas d’chômage, j’aurais pas d’retraite
Mais j’suis très organisé comme la bande à Pablo
J’fais attention qui est qui parce la vie, c’est pas Blow

COUPLET 7 : Kamikaz
Equipe de RoboCop : pectoraux comme des minotaures (ouais)
[?]ça fait [?], la barre on la tort
Akha, y’a les porcs, roue arrière sur le Vieux-Port
Tu parles à tord salope, on t’pète la tête à coup d’marteau de Thor
Toutes tes morts, c’est les Cités d’Or, en mode organisé
1.3 localisé, hein, coño, tu veux rivaliser, d’Or et de Platinisé
Cramé, que des têtes carbonisées
Chargé, rabaissée, autoroute, RS4 motorisé
1-3, c’est warzone
Hijo de puta, maricon
Des billets, j’en ai
Mano posé sur des silicone
[?] ça fournit selha, du gramme à la tonne
On va sortir les guitares, ça va danser reggaeton

PONT : L’Algérino
Yeah
Marseille, c’est chaud, mi amor (ok)
C’est violent, j’suis pisté par les miradors (yeah)
On fait des sous, mi amor (ok, ok)
Marseille, c’est chaud, mi amor

COUPLET 8 : L’Algérino
Ça sort la ‘Gatti, y’a pas d’clé
J’vends pas d’écaille, il fait des valises de khaliss, la grosse villa à Carry (Carry)
La zone est à risques (risques), t’sais pas c’qui t’arrives
Violent comme une équipe de Marseillais à Paris
Cette affiche, c’est un classico
Que des bicots, que des kahlouch et des Corsico (yeah)
Toi, t’es un toxico, j’fais le million, j’pète le Veuve Clicquot
Ça représente les DZ, c’est violent comme DBZ
Au volant, que des baisés, zigzag en X ADV
La violence dans le débit, trop vrais depuis le début
Si tu croises un Marseillais, fais gaffe à ta CB

OUTRO
Si embrouille, ça sort le chrome, c’est 1.3, c’est la zone, c’est les hommes
Que des Marseillais dans l’album, on vient braquer le game, on va s’emparer du trône
Si embrouille, ça sort le chrome, c’est 1.3, c’est la zone, c’est les hommes
Que des Marseillais dans l’album, on vient braquer le game, on va s’emparer du trône
13’énervé, 13’énervé, 13’organisé, 13’organisé, 13
13’énervé, 13’énervé, 13’organisé, 13’organisé, 13

 

JuL, Naps, Sch, L’Algérino, Kofs, Alonzo… – C’est maintenant :