Tandis que Khabib a, depuis plusieurs années, fait part de son désir d’affronter un jour la légende canadienne Georges St-Pierre, ce dernier serait prêt à faire son retour, plus d’un an et demi après son départ à la retraite.

Inactif depuis sa victoire contre Michael Bisping en novembre 2017 pour le titre des poids-moyens de l’UFC et officiellement retraité depuis janvier 2019, Georges St-Pierre pourrait bien faire son grand retour dans l’octogone. Âgé de 39 ans, celui qui est considéré par beaucoup comme le plus combattant de tous les temps s’est confié mercredi à Marc Raimondi d’ESPN. Il a notamment fait l’éloge d’Israel Adesanya, tombeur de Paulo Costa il y a quelques jours et qu’il considère aujourd’hui comme “le combattant parfait”. Surtout, GSP a ouvert la porte à un retour à l’UFC, tout en posant ses conditions, fermes et non-négociables.

À LIRE AUSSI: Khabib de retour à l’UFC en octobre pour défendre sa ceinture

“J’ai besoin de prendre, pour moi, le plus gros poisson”

S’il accepte de revenir, Georges St-Pierre n’a qu’à homme en tête, un certain Khabib Nurmagomedov : “Si jamais je reviens, je ne reviendrai pas pour beaucoup de combats. Si je reviens, ce serait pour un combat. Et j’ai besoin de prendre, pour moi, le plus gros poisson. Et celui qui pour moi, je crois, est le meilleur en ce moment, le nom est Khabib. En tant que combattant, le plus excitant est de prendre le gars qui semble invincible, imbattable. Il a cette aura d’invincibilité. Mais c’est aussi la chose la plus effrayante à faire”. GSP, qui avait déjà tenté de faire en sorte que le combat ait lieu il y a quelques années, espère désormais pouvoir prendre part à cette affiche qui fait évidemment saliver tous les amateurs de MMA : “Il y a trois ans, quand j’ai pris ma retraite, nous avons essayé de faire en sorte que le combat (avec Khabib) se produise, a expliqué l’ancien champion. J’étais tout à fait d’accord. J’essayais de faire en sorte que le combat se produise et l’UFC ne voulait pas le faire. Et maintenant trois ans se sont écoulés, je ne sais pas si l’UFC va changer d’avis. Même si l’UFC veut faire le combat, les étoiles doivent être alignées”. Avec un Khabib qui doit affronter Justin Gaethje le 24 octobre à l’UFC 254 mais qui a déjà affirmé qu’il voulait combattre GSP, la balle est désormais dans le camp de Dana White…