A une victoire du sacre, les Lakers se sont inclinés cette nuit face au Miami Heat (111-108), porté par un Jimmy Butler en feu, après avoir eu l’opportunité de s’imposer à quelques secondes de la fin du match.

Les Lakers sont passés tout proche d’arracher cette nuit le 17ème titre de leur histoire. Il s’en est fallu de quelques centimètres pour que Danny Green, parfaitement servi par LeBron James et seul derrière la ligne à 3 points, ne parachève le succès des siens à 8 secondes de la fin du match alors que son équipe était menée 109 à 108. Mais finalement, le shoot de l’ancien sniper des Spurs ou des Raptors, pas vraiment en forme dans ces Playoffs, va s’avérer bien trop court et le Heat, passé tout proche de la défaite, va pouvoir l’emporter 111 à 108 après avoir ensuite inscrit 2 lancers-francs. Une victoire qui n’a finalement rien d’immérité au vue du travail acharné des joueurs de Miami, emmené par un Jimmy Butler encore une fois exceptionnel auteur de 35 points, 12 rebonds et 11 passes, qui ont menés une bonne partie du match. Car si en face, le duo LeBron James (40 pts 13 rbds 7 pds)-Anthony Davis (28 pts 12 rbds 3 pds) a encore brillé -comme Kentavious Caldwell-Pope et ses 16 points-, la différence a clairement été faite par la réussite retrouvée du 5 majeur global du Heat, et notamment de Duncan Robinson, pourtant maladroit dans ces Finales mais auteur de 26 points cette nuit pour la franchise floridienne.

Un suspens insoutenable

Forcément, le Game 6 qui se profile dans moins de 48 heures s’annonce encore une fois comme une bataille rangée, d’autant que les Lakers, probablement très frustrés après ce résultat, auront clairement une énorme pression sur le dos tandis que Miami n’a absolument plus rien à perdre. Il faudra également surveiller la situation d’Anthony Davis, capital pour LA mais qui a semblé largement touché aux chevilles en fin de rencontre, ce qui pourrait pousser LeBron James a prendre encore plus de responsabilités. Bref, les prochaines heures vont être déterminantes, aussi bien au niveau mental que physique, en vue d’un 6ème match immanquable qui se déroulera en France dans la nuit de dimanche à lundi, à partir d’1h30 du matin.