Au terme d’un match qu’ils ont largement dominé, les Los Angeles Lakers ont été sacrés champions NBA pour la 17ème fois de leur histoire. Un titre qui a forcément une saveur particulière, notamment pour LeBron James, élu MVP des Finales.

Les Lakers ont écrit l’histoire cette nuit. Au terme de Playoffs très spéciaux organisés dans la bulle d’Orlando sans public, la franchise californienne a remporté le 17ème titre de l’histoire de la franchise, revenant ainsi à égalité avec les Boston Celtics. Après un incroyable Game 5 qui avait vu le Heat l’emporter 111 à 108 suite à un shoot ouvert raté de Danny Green, les Lakers sont revenus plus déterminés que jamais à étouffer très rapidement leurs adversaires. Une mission plus qu’accomplie puisque le Heat n’a inscrit que 36 points lors de la 1ère mi-temps, et 93 points sur l’ensemble de la rencontre. Surtout, dès les 1ères minutes, les hommes de Frank Vogel ont mis en grande difficulté une équipe de Miami menée de 28 points à la pause, incapable de résister à la réussite des Lakers et inoffensif en attaque. Auteur d’un nouveau triple-double (28 points 14 rebonds 10 passes), LeBron a également pu compter sur ses coéquipiers, dont un Rajon Rondo brillant (19 pts 4 rbds 4 pds) ou un Kentavious Caldwell-Pope (17 pts) qui a clairement été le 3ème meilleur Laker de ces finales. Finalement, LA va s’imposer 106 à 93 pour s’envoler vers le bonheur ultime…

Une victoire symbolique

D’abord face aux Blazers puis contre les Rockets et les Nuggets, et maintenant face au Heat, LeBron James et les siens ont démontré une nette supériorité déjà entrevue en saison régulière, au contraire des Bucks ou des Clippers, favoris comme les Lakers mais qui se sont effondrés durant ces phases finales très particulières. Forcément, cette victoire est très significative pour ds garçons comme Markieff Morris, Alex Caruso ou Dwight Howard, qui remportent leur 1ère bague. Le dernier, qui fait incontestablement parti des meilleurs pivots moderne de l’histoire de la NBA, vient donc remplir son armoire à trophées à 34 ans et alors que beaucoup l’imaginaient perdu pour le basket il y a encore quelques années. En cette terrible année 2020 qui a vu le décès de Kobe Bryant en janvier, plusieurs joueurs ont évidemment évoqué le souvenir du légendaire arrière et figure majeur des Lakers. LeBron James peut se féliciter d’avoir amené au bout sa mission afin de lui rendre hommage…