Le rappeur belge Geeeko a mis en ligne un nouveau clip ce jeudi 15 octobre. Il nous fait entrer dans un univers planant de la meilleure des manières, avec son Rodéo

Véritable poule aux œufs d’or, Bruxelles possède un vivier de talents pharaonique. Hamza, Roméo Elvis, Shay, Caballero et JeanJass, Isha… Pivots du rap francophone, ils sont la preuve vivante que le rap belge est plus qu’une option. D’ailleurs, Seth Gueko le faisait remarquer ce 16 octobre sur Twitter en se demandant ce qu’il se passerait si tous ces artistes se réunissaient sur un projet similaire à celui des Marseillais de 13’Organisé ? Mais ces talents du Nord ont déjà ouvert la porte à une nouvelle vague d’artistes, à l’instar de Geeeko. Promesse de la scène bruxelloise, il a dévoilé ce jeudi 15 octobre le morceau Rodéo. Accompagné d’un clip stylisé à l’ambiance froide et nocturne, le rappeur de 21 ans a sorti les bécanes de cross, pour des plans ralentis léchés et esthétiques. A travers le flow et l’imagerie, on retrouve dans Rodéo les codes d’un rap US qui tend à s’encrer dans la culture actuelle. Clout et aérien, le morceau s’inscrit dans une lignée mumble rap à la française.

Geeeko – Rodéo :

Des influences éclectiques

Influencé par plusieurs courants musicaux, Geeeko déclare apprécier des rappeurs comme Burna Boy ou Travis Scott aux Etats-Unis. Dans l’hexagone, des artistes comme Jok’air et LMB ont également les faveurs du jeune prodige belge. Polyvalent, ce dernier ne se limite pas à un terrain de jeu, et ça se ressent dans ses dernières sorties. Si Rodéo nous offre une ambiance clout, certains morceaux sont pour leur part plus turn-up. C’est notamment le cas de son featuring avec Chuki Beats et Coyote Jo Bastard. Intitulé Drunk, cet extrait s’apparente à une ode aux soirées alcoolisées, dans un clip en 2D aux lumières tamisées. Travaillant beaucoup sur ses visuels et son image, Geeeko s’était illustré avec un double clip pour les morceaux Fuckd Up et Fendi, qui avait connu un important succès avec près de 350 000 vues depuis sa sortie en octobre 2019. Le rappeur avait ensuite enchaîné avec Lean, présenté comme la suite du double clip. Un triptyque aussi complexe qu’audacieux, qui révèle bien la sensibilité artistique du Bruxellois.

Geeeko feat. Chuki Beats et Coyote Jo Bastard – Drunk :