6ix9ine est poursuivi par une femme pour agression sexuelle, maltraitance et détresse émotionnelle…

En 2015, bien avant d’être incarcéré, 6ix9ine était déjà impliqué dans une sombre affaire impliquant une jeune adolescente de 13 ans, dont le nom a été substitué par celui de Jane Doe, qui désigne une personne dont l’identité est dissimulé pour les besoins de la procédure judiciaire. Pendant que la jeune fille pratiquait une fellation à Tay Milli, un ami de Tekashi, on apercevait ce dernier lui mettre des fessés et mimer un acte sexuel. Une scène qu’il a ensuite jugé bon de poster sur Instagram. Une affaire qui se terminera finalement devant le tribunal quelques mois plus tard, et pour laquelle il avait plaidé coupable. Il justifiait alors son geste en expliquant que cette vidéo avait servi à “embellir” son image de rappeur “thug”. Condamné à 4 ans de prison et 1000 heures de travaux d’intérêt général, cette peine avait néanmoins été revue à la baisse après plusieurs missions de TIG effectuées par le rappeur new-yorkais. En décembre 2018, le juge de New York décidait finalement de classer cette affaire et d’annuler les peines prononcées. Mais selon TMZ, la jeune ado, aujourd’hui âgée de 18 ans, revient à la charge et compte bien poursuivre 6ix9ine pour cette affaire…

6ix9ine

À LIRE AUSSI: 6ix9ine hospitalisé après une overdose en Floride

La jeune fille droguée et alcoolisée ?

Identifiée comme Jane Doe, le jeune femme affirme dans un rapport qu’elle était sous l’emprise de drogues et d’alcool au moment des faits. Les nouveaux documents du procès décrivent l’agression, et reviennent sur la manière dont la jeune fille a pratiqué le sexe oral sur Tay Milly, mais également sur le comportement à caractère sexuel de 6ix9ine, bien qu’il n’ait pas eu de rapport complet. Une plainte est donc à nouveau portée contre les 2 hommes. Lance Lazarro, avocat de 6ix9ine, a déclaré à TMZ que le rappeur comptait se défendre vigoureusement au procès. Tekashi avait récemment évoqué l’affaire dans une interview accordée au New York Time : “J’ai plaidé coupable [d’avoir utilisé] un enfant dans une performance sexuelle, puis j’en ai pris la responsabilité. J’ai plaidé coupable de racket pendant 47 ans, j’en ai pris la responsabilité. Je devrais payer ça pour le reste de ma vie ? Non.” Avec ce probable procès à venir, 6ix9ine devrait continuer de défrayer la chronique encore quelque temps, en attendant de séduire à nouveau par sa musique