Une vidéo du 1er concert d’Eminem en 1996 a ressurgi ce 20 octobre, et a littéralement enflammé la toile…

Nous sommes en 1996. A l’époque, un jeune homme de 24 ans nommé Marshall Bruce Mathers III interprète une chanson intitulée Low Down Dirty (extraite de son EP de 10 titres, The Slim Shady), devant une foule d’une dizaine de personnes. Fait encore révélateur de l’anonymat d’Eminem, la plupart des gens aperçus sur la vidéo ne regardent même pas sa prestation, mais passent prendre un hot-dog ou un hamburger dans un stand à proximité. Un visible manque de considération de la part des passants qui n’altère en rien la qualité de la performance du Slim Shady qui, accompagné des membres de D-12, déroule sa partition. Loin des stades bondés, c’est ici, dans ce qui s’apparente à un parc public, que le rappeur fait ses classes. “Parce que ma double personnalité est en crise d’identité. Je suis le Dr Hyde et M. Jekyll, irrespectueux. J’entends des voix dans ma tête pendant que ces chuchotements résonnent. Taille du cerveau d’une miette de pain. De quelle drogue vais-je finir par mourir ? Jusqu’à ce que mon stress soit soulagé. Comment est-ce que Eminem et Shady peuvent être liés ?”, peut-on d’ailleurs l’entendre rapper.

À LIRE AUSSI: Eminem : une fan se fait faire 28 tatouages de son idole

Une ascension fulgurante

Bien que la vidéo a été téléchargée sur YouTube en 2017, elle n’a pourtant commencé à être virale que depuis quelques jours. Un buzz qui rappelle celui des vidéos inédites de 1992 alors quel le jeune Mc, alors doté d’une coupe iroquoise, allait enregistrer dans les studios de Paisley Park (du chanteur Prince) à Minneapolis. Lown Down Dirty, le morceau qu’Eminem interprète ici en live sortira finalement en version studio l’année suivante sur The Slim Shady EP. La suite de l’histoire est devenue légendaire. Plus de 225 millions de disques vendus dans le monde, mais pas que. Le Rap God, qui a fêté ses 48 ans le 17 octobre, possède aussi le statut d’artiste ayant vendu le plus d’albums aux Etats-Unis lors du 21ème siècle. Au total, le rappeur de Detroit compte plus de 600 récompenses dont 15 Grammy Awards et un Oscar.

Eminem