Ce samedi 24 octobre, à Abou Dhabi, l’affrontement Khabib Nurmagomedov face à Justin Gaethje en direct de l’UFC Fight Island a viré à l’avantage du Russe…

A 32 ans, Khabib Nurmagomedov avait dû prendre du poids, et atteindre les 155 livres, pour son combat de championnat du Monde face à Justin Gaethje ce samedi 24 octobre en main-event de l’UFC 254, diffusé à 22h30 pour le plus grand plaisir des fans européens. S’il a difficilement atteint la limite des 155 livres, Khabib restait le champion en titre avec 28 combats gagnés, alors que son adversaire, Gaethje avait enchaîné une séquence de 4 victoires consécutives après ses revers devant Eddie Alvarez et Dustin Poirier (dernière victime de Khabib dans l’octogone en 2019). Ainsi, le Russe d’origine Daghestanaise qui défendait son titre de champion du monde des poids légers de la prestigieuse Ultimate Fighting Championship (UFC) s’est défait de son adversaire au 2ème round par soumission, après l’avoir malmené durant le 1er.

Khabib annonce sa retraite

Khabib Nurmagomedov, qui a récemment perdu son père et entraîneur (décédé des suites du Covid-19), n’a pas pu retenir ses larmes à l’issue du combat, et de cette nouvelle victoire. Toutefois, même s’il domine sa discipline, avec un bilan désormais de 29 victoires pour 29 combats, Khabib ne se voit pas poursuivre sa carrière. Il annonçait fermement à la sortie du ring au micro de l’UFC : “C’est la 1ère chose que je dois dire. Dieu m’a tout donné. C’était mon dernier combat dans L’UFC. Je ne peux pas venir ici sans mon père. Je promets que ce sera mon dernier combat. Si je donne ma parole, je dois la tenir”. La perte de son père et coach de toujours, Abdulmanap Nurmagomedov, reste une plaie que l’athlète n’a pas encore pansée.

Salué par ses GSP et McGregor

Pressenti pour combattre Georges Saint-Pierre, autre légende du MMA et de l’UFC retraitée depuis 2017, et bien que son père Abdulmanap en rêvait pour son fils, “The Eagle” met ainsi un terme aux spéculations d’un éventuel affrontement. D’ailleurs, souvent présenté comme le GOAT de la discipline, GSP a salué la performance et le parcours du Russe en interview : “J’ai été surpris. Je ne m’attendais pas du tout à cela et sa performance aussi m’a surpris. Je sais qu’il est incroyablement bon mais je ne savais pas à quel point il était fantastique,” a reconnu GSP à ESPN. Il explique : “Je pensais qu’il voulait aller à 30-0, avec tout ce que les médias ont dit, c’est son choix. Quelle belle façon de terminer une carrière. Il laisse un héritage incroyable. L’un des meilleurs et peut-être le meilleur de tous les temps.”

L’Irlandais Conor McGregor qui avait combattu Khabib Nurmagomedov en octobre 2018. et qui attendait sa revanche, devra se faire une raison, mais il n’a pas manqué non plus de le féliciter et de renouveler ses condoléances pour la perte de son père : “Superbe performance Khabib. Une nouvelle fois, respect et condoléances pour votre père à vous et votre famille. Sincèrement, les McGregor.

Manny Pacquiao y est également allé de son message sur Twitter, saluant la victoire et la carrière de Khabib.