Donald Trump n’a visiblement pas apprécié Borat 2 et l’a fait savoir à Sacha Baron Cohen, qui lui a, tout naturellement, répondu…

Pandémie oblige, c’est finalement ce 23 octobre 2020 sur la plateforme Amazon Prime Video que le très attendu Borat 2 a été mis en ligne, après le succès du 1er opus en 2006. Un retour en force qui se fait évidemment avec son acteur phare, Sacha Baron Cohen. Et pour ce nouveau long-métrage, Borat s’est lancé à l’assaut des personnalités politiques américaines afin de réaliser un documentaire assez subversif mais également réaliste. L’un des objectifs : dresser avec eux un bilan de la présidence de Trump, et analyser sa gestion de la crise du Coronavirus. Une scène a notamment créée la polémique, quand dans le film, le journaliste kazakh doit se faire passer pour le président américain. A coup de maquillage, de perruque et de costume rembourré, ce dernier le singe très grossièrement. Des journalistes américains ont donc demandé au (vrai) président Trump s’il avait regardé le film, et ce qu’il en avait pensé. D’après Steve Herman, chef du bureau de Voice of America à la Maison-Blanche, Trump aurait alors répondu : “Je ne sais pas ce qui s’est passé. Mais il y a des années, vous savez, il [Sacha Baron Cohen] a essayé de m’avoir et j’ai été le seul à dire que c’était impossible. C’est un sale type et je ne le trouve pas drôle”, a -t-il expliqué, avant d’ajouter qu’il n’était “qu’un pauvre mec”. L’acteur, très certainement ravi d’entendre le locataire de la Maison-Blanche s’exprimer à son sujet, n’a pas tardé à lui répondre…

À LIRE AUSSI: Borat 2 : le teaser du nouveau Sacha Baron-Cohen est disponible [Vidéo]

Une réponse cinglante

Après avoir pris connaissance des déclarations de Donald Trump, Sacha Baron Cohen lui a donc répondu de manière crue. Sur Twitter, alors que les derniers moments de la course à la présidence sont en train de se jouer, il a tenu à le remercier pour cette promotion gratuite, avant de lui glisser un petit tacle, en imaginant qu’il ne sera pas reconduit à son poste : “Donald, j’apprécie cette publicité gratuite pour Borat ! Et je dois le reconnaître, je ne vous trouve pas très drôle non plus. Mais pourtant, le monde entier se moque de vous. Je suis toujours à la recherche de gens pour jouer des bouffons racistes, et vous aurez besoin d’un nouveau travail après le 20 janvier. Parlons-en !” Pour rappel, l’élection présidentielle américaine se déroulera le 3 novembre 2020, mais le nouveau président ne débutera son mandat que le 20 janvier de l’année suivante, soit le 20 janvier 2021. Une chose est sûre, malgré tout le respect dû à un chef d’état, Sacha Baron Cohen ne s’embarrasse pas des règles de bienséances pour se moquer de l’homme fort des Etats-Unis.