Les Etats-Unis sont actuellement sous tension alors que se poursuit le décompte final des votes pour les élections présidentielles 2020…

Donald Trump vs Joe Biden… Alors que le monde entier retient son souffle en attendant le résultat final, le décompte des voix pourrait prendre encore plusieurs heures, voire même quelques jours. Si Trump était en tête durant la nuit du 3 au 4 novembre (heure française), c’est actuellement Joe Biden qui a repris la pôle position avec 238 grands électeurs à son actif, contre 213 pour le républicain. Pour rappel, un candidat doit obtenir au moins 270 des 538 grands électeurs pour remporter l’élection. Rien n’est joué pour autant, car si le démocrate a remporté l’Arizona (gagné par les républicains en 2016), Trump a pour sa part triomphé dans 2 des plus gros états du pays, à savoir la Floride et le Texas.

grands électeurs

À LIRE AUSSI: Lil Wayne de nouveau célibataire en raison de son soutien à Trump ?

Trump marche à l’intox

Eternel provocateur, le président sortant à décider d’utiliser l’intox durant cette 1ère nuit de décompte. Pendant une allocation depuis la Maison-Blanche, Trump a tout bonnement déclaré : “Honnêtement, nous avons gagné l’élection”. En outre, il a assuré qu’il ferait appel à la Cour suprême en cas de défaite et qu’il ferait invalider les votes par correspondance s’il estime qu’il y a eu tricherie. Il est même allé jusqu’à parler de “fraude” sans pour autant justifier avec des arguments concrets les propos qu’il avançait. “On est devant et de loin, mais ils essaient de voler l’élection. Nous ne les laisserons jamais faire”, a-t-il également tweeté. Un message qui n’a visiblement pas plu au réseau social, qui a décidé d’y ajouter la mention “trompeur”. De son côté, Joe Biden, beaucoup plus tempéré, croit également dur comme fer à sa victoire. “Gardez la foi, nous allons gagner !”, a-t-il déclaré durant un discours dans le Wilmington (Delaware).

trump

La crainte de nouvelles émeutes

Alors que la tension est actuellement électrique outre-Atlantique, beaucoup craignent de nouvelles émeutes après l’officialisation du vainqueur. A ce propos, Mark Zuckerberg, patron de Facebook a déclaré : “Je suis inquiet du risque de troubles civils dans tout le pays, alors que notre nation est si divisée et que les résultats électoraux prendront potentiellement des jours ou des semaines à être finalisés”. A Atlanta, en Georgie qui était le théâtre des émeutes les plus sanglantes après la mort de Georges Floyd, la majorité des commerçants ont barricadé leurs magasins, à l’aide de planche en bois et de barreaux en métal. “On y a déjà goûté, il est hors de question qu’on revive ça”, a expliqué la gérante d’un café de la ville. Plusieurs chars sont d’ores et déjà sortis, en prévision des éventuels mouvements contestataires qui pourraient avoir lieu.

À LIRE AUSSI: Lil Pump invité sur scène lors du dernier meeting de Donald Trump
atlanta émeutes
Emeutes liées à l’affaire Georges Floyd, à Atlanta

Les rappeurs réagissent…

Beaucoup de rappeurs US ont pris position pour l’une des 2 parties durant ses élections. Lil Pump, qui avait tweeté “FUCK DONALD TRUMP” durant les élections présidentielles de 2016, a donc retourné sa veste. Participant à son dernier meeting de campagne, faisant une propagande active sur les réseaux sociaux, l’artiste de 20 ans a mouillé le maillot pour l’actuel président sortant. A tel point qu’il a même menacé de déménager en Colombie en cas de défaite de ce dernier. Une prise de position qui lui a coûté cher puisque depuis l’annonce de son soutien, l’interprète de Gucci Gang a perdu 100 000 followers sur Instagram. Toujours sur IG, c’est Cardi B – qui avait apporté son soutien à Biden – qui fait état de son stress alors que tout le pays est plongé dans l’inconnu. A travers une courte vidéo, on la voit fumer 3 cigarettes à la fois, symbole de la tension extrême qui règne. Espérons juste que le clivage de la population, et les prises de paroles des 2 candidats, n’enveniment pas les chose au point de mettre le pays à feu et à sang… Il y en a un qui ne perd pas le nord, en cette période de tension extrême, c’est Kanye West. Le rappeur et producteur a d’ores et déjà annoncé sa candidature pour les présidentielles 2024 !

lil pump 2016 trump

À LIRE AUSSI: Kanye West annonce être candidat pour les présidentielles 2024 !
Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cardi B (@iamcardib) le