Alors que 2 dates étaient encore en lice, c’est le 22 décembre qui a été finalement retenu pour être la date de reprise de la nouvelle saison de la NBA.

Les fans de basket de la planète peuvent avoir le sourire, la NBA sera de retour dans 1 mois et demi ! Après plusieurs semaines de très longues discussions débutées dès la victoire des Lakers au milieu du mois d’octobre, les joueurs étaient appelés à s’exprimer ce jeudi quant au début de la nouvelle saison. 2 dates avaient ainsi préalablement été retenues, à savoir le 22 décembre (pour une saison de 72 matchs) et le 18 janvier (60 rencontres). Par un vote, l’Association des Joueurs a confirmé qu’elle souhaitait reprendre à la 1ère date, un choix pas vraiment du goût des stars, qui espéraient pouvoir bénéficier de quelques jours supplémentaires de repos, mais qui était le favori de ceux n’ayant pas pu se qualifier pour les Playoffs. La NBA sera donc bien sur les parquets pour Noël et le Nouvel An, qui sera sans doute l’occasion de très gros matchs comme à l’habitude d’organiser la ligue dirigée par Adam Silver. Surtout, cette date signifie une augmentation nette des revenus (environ 50 millions de dollars entre les diffuseurs, les sponsors etc…) mais aussi une saison 2021/2021 qui se terminera fin juillet, au lieu de fin août comme cela était prévu avec une reprise mi-janvier.

Un mois et demi d’attente très agité

Cette date va également accélérer le processus habituel se déroulant lors de l’inter-saison, à commencer par la Draft qui aura lieu le 18 novembre. La Free-Agency, moment où les joueurs sans contrat peuvent signer dans une autre équipe, pourrait elle débuter dans 2 semaines pour une durée plus courte qu’à l’accoutumée, ce qui nous promet de nombreux mouvements en très peu de temps. La pré-saison serait elle raccourcie, ce qui devrait donc considérablement modifier les temps de jeu au début de la saison, notamment pour les jeunes joueurs qui auront moins l’occasion de se montrer qu’en période normale, ayant moins  de matchs amicaux pour montrer leurs qualités. Quoi qu’il en soit, la NBA peut se féliciter de sa gestion en cette période, entre une fin de saison dans une bulle sanitaire fermée et une inter-saison gérée en totalement collaboration avec tous les acteurs de la Ligue.

À LIRE AUSSI: NBA : 10 ans après, les Lakers sont de nouveau champions ! [Vidéo]