Rohff a dévoilé sur Instagram un nouveau freestyle en guise clash destiné à celui qu’il nomme désormais Erk’Elie, Booba…

La guerre que se livrent Rohff et Booba depuis près de 2 décennies prend petit à petit des allures d’histoire sans fin. Sorti en 2012, Wesh Zoulette était le 1er disstrack officiel du beef entre les 2 rappeurs. Ce morceau de Rohff venait alors mettre de l’huile sur le feu et révéler au grand jour toutes les tensions accumulées en amont. B2O décidait alors de lui répondre avec le célèbre A.C Milan (dans laquelle il s’en prenait également à La Fouine). Si les 2 icônes du rap français se sont par la suite envoyé quelques piques au travers des nombreux morceaux, ou sur les réseaux, plus aucun titre n’a cependant été consacré à leur clash… jusqu’à ce lundi 9 novembre. Housni a en effet dévoilé un freestyle inédit qu’il a ainsi légendé : Petit freestyle la famille.12 mesures suffisent👊🏾”. Filmé dans une voiture, il reprend un célèbre morceau de R. Kelly

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par EL PADRE 269 🇰🇲 (@surnaturelbyrohff) le

À LIRE AUSSI: Gims et Rohff évoquent le rap, le succès, la prison, l’Islam, DemDem… lors d’un live [Vidéos]

Bientôt un morceau inédit ?

Pour rappel, une sombre histoire concernant Booba a refait irruption sur les réseaux sociaux au mois d’octobre. Le fondateur du 92i y est accusé d’avoir couché avec Inès Sberro, aujourd’hui star de télé-réalité, en 2015, alors qu’elle n’avait que 16 ans. Une polémique sur laquelle Rohff n’a pas manqué de rebondir, surnommant son pire ennemi “Erk’Elie, en référence au chanteur de R&B, R. Kelly, connu pour son penchant maladif pour les (très) jeunes filles (qui l’a conduit derrière les barreaux). Dans ce nouveau freestyle, il a remixé le célèbre I Believe I Can Fly de l’artiste américain, avant d’enchaîner avec un couplet plein d’egotrip, et de piques destinées à son ennemi. Il commence en interpellant Kopp : “Erk’Elie tu dis quoi ? Ecoute ça, écoute ça, écoute j’t’ai dit !” puis il enchaîne : “De la réalité tu es disconnected”, en référence à la nouvelle marque de vêtements de Booba, DCNTD. Le ton est donné. Par la suite, il refait quelques mises aux points notamment sur les affaires qui ont pu être reprochées à Housni, et que Booba s’amuse régulièrement à reprendre sur ses réseaux : “Pas de violence sur les femmes, affaire relaxée…” ou “le frère concerné te l’a dit, y’a que dans tes films que je l’ai braqué…”. Il conclu par un : “T’es la chèvre, j’suis le G.O.A.T, el padré !”, référence à son dernier single G.O.A.T. Une publication que Gims n’a pas manqué de commenter avec des émojis symbolisant 2 épées et 1 couronne. Si ce clash n’est pour le moment apparu que sous la forme d’un freestyle filmé au téléphone, il est fort probable qu’un morceau officiel voit le jour dans les prochaines semaines.

Rohff clash Booba

Pour rappel, Meugui et le rappeur du 94 étaient tous 2 en live dans la nuit du jeudi au vendredi 6 novembre. Durant cette heure passée ensemble, ils avaient abordé de nombreux sujets à l’instar de DemDem, que Booba avait accusée d’avoir eu une relation avec Rohff. Ils avaient également fini le live en chantant… I Believe I Can Fly, énième pied de nez à leur ennemi commun. De manière plus générale, cela fait plusieurs semaines que B2O et le PDRG s’échangent bon nombre d’invectives en story Instagram. Le clash semble désormais prendre une autre tournure après la sortie de ce nouveau freestyle. Alors que Booba a dévoilé 5G ce vendredi, va-t-il dégainé lui aussi un nouveau titre à charge contre l’interprète de Zlatana ? Réponse très prochainement…