Wejdene est, elle aussi, au cœur d’une polémique après s’être affichée auprès d’un ours pour les besoins de son nouveau clip, 16

Les polémiques s’enchaînent pour Wejdene et son entourage. Jusqu’ici, c’est son manager Feuneu qui était dans la tourmente après des propos critiqués par les twittos, des dossiers qui ont refait surface et tout récemment certains tweets postés à partir de son ancien compte qui ont été dévoilés. Racisme envers la communauté maghrébine, apologie d’Hitler, propos insultants contre Booba… les messages sont pour le moins surprenants. Néanmoins, c’est à présent Wejdene qui se retrouve épinglée. La raison : à l’occasion de la sortie de clip de 16, morceau éponyme de son 1er album, la chanteuse s’est exposée au côté d’un ours. Si ce n’est pas la 1ère fois que des artistes se mettent en scène avec des animaux, et notamment des ours (Booba, PLK…), les faits ont provoqué la colère des associations de défense des animaux. La Ligue Des Animaux a fermement condamné la séquence du clip sur Twitter, dans un message adressé directement à la jeune chanteuse : “l’exploitation animale dans votre clip, était-ce vraiment nécessaire ? En ces temps difficiles et de confinement, vous devriez d’autant plus prendre conscience de la souffrance de toute une vie en captivité.

Wejdene – 16 :

À LIRE AUSSI: Wejdene, coma, prison, braquage… Feuneu se confie [Vidéo]

Les internautes également en colère

A l’heure où la prestation d’animaux sauvages dans les cirques itinérants est devenue un pratique interdite, la Ligue Des Animaux n’est pas la seule association a avoir réagi, puisque la People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) a également pris la parole sur Twitter à propos du clip 16. “Un ours noir n’a rien à faire dans un clip vidéo. Nous avons écrit ce matin à Wejdene pour l’informer sur la souffrance des animaux captifs et espérons qu’entre elle et l’exploitation des animaux en captivité, c’est terminé, c’est fini !Outre les organisations luttant pour la défense des animaux, bon nombre d’internautes ont eux aussi déploré le fait que la chanteuse utilise un animal sauvage pour son clip.Wejdene j’ai rien contre elle, mais là dans son dernier clip exposer un ours dressé qui passe sa vie a être utilisé pour le divertissement de l’homme alors que c’est un animal sauvage.. Comment c’est possible de tolérer ça encore et ça choque personne genre c’est normal ?”, peut-on lire sur Twitter. Un autre compte écrit : “Wejdene.. non stp pas d’ours dans un clip !! Et en laisse en plus.. vraiment c’est inadmissible.. Pauvre petit ours qui n’a rien demandé”. S’il a donc créé la polémique, ce court-métrage reste néanmoins une belle réussite d’un point de vue comptable, puisqu’il cumule à près de 2 millions de vues sur YouTube depuis sa sortie le 9 novembre…