Alors que le décès de King Von a exacerbé les rivalités entre différents gangs, mais aussi entre les proches du défunt, de nouvelles vidéos et photos de ce drame ont atterri sur le Web…

La mort du leader du collectif O’Block et membre du label Empire de Lil Durk, King Von, dans la nuit du 6 au 7 novembre, a soulevé de nombreuses théories sur les raisons de cette fin tragique, sur ses commanditaires ou simplement son auteur. Si des officiers de police travaillant, en dehors de leurs heures de service, pour la sécurité du club où il venait de livrer un showcase à Atlanta, ont d’abord été accusés d’avoir tiré sur King Von, une vidéo-surveillance dévoilée sur les réseaux sociaux a rapidement démontré le contraire. D’ailleurs un certain Timothy Leeks, proche de Quando Rondo (certains disent qu’il s’agit de son demi-frère), blessé dans cette rixe fatale, a été interpellé et incarcéré. Mais cette affaire a aussi révélé, pour une partie du public qui découvre ces artistes, les rivalités du clan de Lil Durk et donc de King Von, et d’autres gangs des 4 coins des States, dont celui de Quando Rando et ses disciples, mais aussi l’équipe d’YoungBoy NBA. Si les différents camps s’interpellent et se menacent sur les réseaux sociaux, la discorde règne également dans le clan de King Von où, par exemple, l’un de ses managers, Track, et son ex, la rappeuse Asian Doll, se disputent publiquement. Asian Doll lui reprochant de n’avoir rien fait pour sauver King Von, alors qu’il rappelle avoir été à ses côtés lors du drame, et s’être fait tirer dessus… Et dans ce contexte particulièrement tendu, de nouveaux éléments sont venus apporter un nouvel éclairage sur la mort du rappeur natif de Chicago. Une vidéo proposant un autre angle de vue du début de l’altercation entre King Von et son meurtrier – ou Quando Rondo selon certaines sources (son demi frère aurait ensuite tiré) -, fait clairement apparaître que King Von a été à l’initiative de l’altercation qui a mal tourné. Il est celui qui a sauté en 1er sur son rival et a tapé en 1er, quels que soient les mots qui auraient pu être échangés…

À LIRE AUSSI: King Von : la vidéo de la fusillade et de sa mort a été dévoilée… [Vidéo]

L’autopsie de King Von

Un autre élément a également surgi sur les réseaux, mais rien de déterminant pour l’enquête sur la mort de King Von. Il s’agit d’un cliché du rappeur décédé sur la table d’autopsie (voir ici, mais cœur fragile s’abstenir). Un photo particulièrement difficile à regarder, et qui rappelle celle de l’autopsie de 2Pac qui avait également circulé après sa mort en 1996, sans qu’on n’ait jamais su si l’image était vraie, le résultat d’un montage ou tout simplement quelqu’un d’autre. Dans le cas présent, il s’agit bien du corps de King Von. Et dans cette période trouble, propice aux règlements de compte, la photo a été divulguée sur Instagram par un proche de Quando Rondon, et reprise par leur entourage… Un geste morbide, et tellement irrespectueux, qui résume bien l’ambiance exécrable qui règne en ce moment dans le rap game US, et notamment entre les différents clans qui se font la guerre en marge de ce meurtre…

king von autopsie

L’héritage musical pour les enfants

Petite note tristement positive dans cette affaire. Les 2 enfants de King Von hériteront de la musique de leur père. En effet, l’argent récolté grâce à la vente de sa musique reviendra à ses enfants et sa famille. Le rappeur décédé à 26 ans avait fait en sorte que ses héritiers puissent être les bénéficiaires de l’exploitation de sa musique s’il devait lui arriver malheur. Une information révélée par son manager, Track, lors d’un entretien avec Dj Akademics : “Il possédait ses masters. Il n’était pas ce genre d’artiste qui cédait ses droits d’auteur. Donc tout lui appartient. Et c’est un don de Dieu parce que ses enfants et sa famille vont être à l’abri pour le reste de leur vie.

king von enfants